Association Entraide Familiale 371-4

Aide et Soutien aux parents pour l'intérêt de l'Enfant
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 J'ai le droit!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rfr
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: J'ai le droit!   Sam 28 Jan - 23:40

Bonjour à tous,

Je suis belge et nouveau sur ce site. C'est avec grand plaisir que j'ai découvert (merci à mon épouse Wink) que des parents se mobilisaient contre cette loi absurde!

Je vous conterai donc ma petite histoire afin d'ajouter un petit témoignage.

Je suis issu d'une famille patriarcale, ou mon père a voulu reproduire ce qu'il a vécu avec ses parents. A savoir, plein pouvoir au père.

Bien que bien-veillant sous certains aspects, mon père ne tolèrait pas qu'on ne puisse pas penser comme lui. Pas plus qu'on n'accède pas, dans l'immédiat, à une des ses demandes.

Lorsque j'étais adolescents, les moyens de pressions étaient nombreux:
- argent
- infantilisation
- humiliation

Je ne parlerai pas des exemples concrets, la justice m'a appris que personne n'en avait rien à faire Evil or Very Mad

Ma femme et moi avons eu notre premier garçon alors que j'étais en dernière année d'étude universitaire. Ne disposant que d'un petit studio, nous avons été hébergé par mes parents. Nous étions chez eux, nous leurs appartenions: nous, le bébé et même le chien. Tout était bon pour remettre en cause notre autorité de parents et nous montrer qu'ils étaient les maîtres!

Ne supportant pas ce climat malsain (j'étais en plein examen ... et mes parents montaient mon épouse contre moi parce que j'étudiais trop longtemps ... si si), nous avons quitté la maison pour un endroit largement moins confortable mais oh combien plus acceuillant.

Ayant définitivement quitté la maison pour faire ma vie, mes parents se sont retrouvés seuls, sans leur petit bouc-émissaire, et c'est très logiquement qu'ils se sont séparé après +/- 25 ans de vie commune (la médiatirce m'a gentillement et subtilement expliqué que quelque part, j'étais responsable de leur divorce ...)

Lors de leurs séparation, nous attendions notre deuxième enfants. Et cela c'est très mal passé avec mon père. A ce moment, je me suis dis que je serai bien mieux sans contacts avec lui, et nous avons coupé les ponts (2003).

En 2004, mon père nous assigne en justice pour SON droits aux relations personnelles avec ses petits-enfants.

J'ai expliqué ce que j'avais vécu durant ma jeunesse, j'ai demandé qu'on me prouve ou était l'intérêt supérieur des enfants (qui sont heureux et en parfaite santé). Lui, ou du moins son avocat, s'est contenté de dire que la justice "ne pouvait s'asseoir sur le code civil" (sic).

Malgré le comportement plusieurs fois déplacé de mon père durant les audiances, le procureur du roi a proposé que soient organisées des rencontres dans une asbl sociale ("nous verrons comment cela se passe", dit-elle). Et nous attendons le jugement qui a été rendu ce 19 janvier.

Mes enfants ne sont pas des cobayes, ils n'iront pas dans des centres sociaux alors qu'ils sont heureux et en pleine santé. Mes enfants ne sont pas des trophés que le droit accorde, la justice n'ira pas à l'encontre de ce que nous, les parents, avont décidé pour mes enfants aujourd'hui.

Quand ils auront l'age de raison, la décision de voir leur grand-père leur appartiendra, mais en mon âme et conscience, je pense que mon père n'est pas une personne fiable et stable psychologiquement.

Si le jugement ne nous est pas favorable, nous ferons donc de la désobéissance civile.

(Je vous ai volontairement passé l'étape de la médiation, où le seul but est de vous montrer que votre père n'est responsable de rien, que ce n'est pas de sa faute s'il a agit ainsi et qu'une fois tout dit, il ne vous reste plus qu'à pardonner ... en médiation, il nous a montré qu'il n'avait pas changé, pourquoi devrions nous changer d'avis alors?)

Merci de m'avoir lu, j'espère que ce témoignage vous sera utile.

Courage à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David
Invité



MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Sam 28 Jan - 23:48

Bienvenue et merci pour ton post

Je n'ai rien à ajouter, tout est dit, et même bien dit.
Bon courage, merci pour ce témoignage, je vous soutiens 100%.
Revenir en haut Aller en bas
IsabelleTx
Top Membre
Top Membre


Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Dim 29 Jan - 18:54

une question de bon sens de plus : pourquoi serait il dans l interet de l enfant de frequenter un centre social histoire de voir un grand pere inconnu alors qu ils vivent tranquillement leur vie d enfant What a Face confused

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babydream
membre expert
membre expert


Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Dim 29 Jan - 22:38

coucou, rfr!

Je suis une nouvelle aussi, et nous ne sommes pas encore assignés, car personne de la famille de mon chéri ne sait que nous avons un bébé de 8 mois (les ponts coupés en 2004 avec tous les membres de l'ex-famille élargie de mon homme).

Dans ton témoignage tu ne dis pas si tu entretiens les relations avec ta mère et si elle voit vos enfants. Qu'en est-il? Vous avez coupé les ponts avec elle aussi, mais elle a eu la gentillesse et le bon sens ne pas vous assigner?

Je suis d'accord avec toi qu'un enfant n'est pas un trophé de guerre décerné par le JAF à qui le veut. Nous sommes décidés aller jusqu'au bout et désobéir (comme toi) dans le cas où le futur procès sera perdu.

Courage, je te soutiens et tu vois, tu n'es pas seul dans ton combat, d'autres parents pensent comme toi!

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rfr
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Dim 29 Jan - 23:04

babydream a écrit:
coucou, rfr!

Je suis une nouvelle aussi, et nous ne sommes pas encore assignés, car personne de la famille de mon chéri ne sait que nous avons un bébé de 8 mois (les ponts coupés en 2004 avec tous les membres de l'ex-famille élargie de mon homme).

Dans ton témoignage tu ne dis pas si tu entretiens les relations avec ta mère et si elle voit vos enfants. Qu'en est-il? Vous avez coupé les ponts avec elle aussi, mais elle a eu la gentillesse et le bon sens ne pas vous assigner?

Je suis d'accord avec toi qu'un enfant n'est pas un trophé de guerre décerné par le JAF à qui le veut. Nous sommes décidés aller jusqu'au bout et désobéir (comme toi) dans le cas où le futur procès sera perdu.

Courage, je te soutiens et tu vois, tu n'es pas seul dans ton combat, d'autres parents pensent comme toi!

cheers

Oui je vois toujours ma mère, mais je dois avouer que c'est de moins en moins ... Et puis honnêtement, on ne peut pas dire que ses petits enfants soient sa principale préoccupation. Mais elle peut les voir quand elle veut.
Mais bon, j'ai des parents vraiment bizarre ...

Par contre, pour éviter des reproches interminables, et après que ma grand-mère paternelle ai refusé de venir à l'anniversaire de notre premier ( elle s'est faite engueulée par mon père parce qu'elle était venue voir la dernière à la maison ...), j'ai préféré ne plus avoir de contacts avec le coté paternel de ma famille. Mais avec eux, pas de problèmes. Je n'ai pas l'air de leur manquer Laughing

Nous attendons le 3ème mais mon père n'est pas au courant. Nous ferons tout pour qu'il ne l'apprenne pas

J'espère que tes beau-parents ne feront pas comme les "autres" ...

Merci pour vos soutiens Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rfr
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Lun 30 Jan - 13:42

Le jugement va arriver par fax aujourd'hui ... vive le stress ... Je vous tiens au courant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babydream
membre expert
membre expert


Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Lun 30 Jan - 15:21

tu as tout mon soutien!

La citation ci-après m'a beaucoup aidé à des moments importants de ma vie, la voici:

«Une puissance supérieure me pousse à un but que j'ignore; tant qu'il ne
sera pas atteint je serai invulnérable, inébranlable; dès que je ne lui
serai plus nécéssaire, une mouche suffira pour me renverser.»
Napoléon

je te souhaite rester invulnérable, inébranlable, invincible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rfr
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Lun 30 Jan - 15:48

La décision vient de tomber Evil or Very Mad

"Des rencontres devront être organisée dans une asbl qui rendra un dossier sur le lien qui unit le grand-père à ses petits-enfants"

Le tribunal estime que les enfants ne doivent pas être les arbitres d'un conflit d'adulte. Dans cette asbl - endroit neutre-, les enfants pourront exprimer leur ressenti par rapport à la situation.

Alors, le tribunal oublie:

1) Le plus grand n'a plus vu son grand père depuis l'age de 2 ans et demi et ne s'en souvient pas. Ma fille ne l'a jamais rencontré... Quel lien pourrait les unir?

2) Comment les enfants pourraient ils avoir un quelquonque ressenti par rapport à une situation dont ils ne sont pas conscients?

3) Tout ce que j'ai vecu avec mon père, ca compte pour du beurre?

4) Je pense connaître mon père et mes enfants mieux qui quiconque, comment le tribunal qui ne connaît pas mes enfants sait-il ce qui est bien pour eux?

5) Est-ce que la juge, qui a vu comment mon père se comportait durant les audiences confieraient ses propres enfants à mon père?

6) Il n'y a plus de conflit entre mon père et moi. Nous ne nous parlons plus, nous ne nous voyons plus... comment pourrait-il dès lors y avoir un conflit?

7) Nous ne devons pas méler les enfants aux histoires d'adultes mais comment vais-je expliquer aux enfants qui'ils doivent aller dans une asbl rencontrer leur grand-père sans parler de la dispute initiale (même sans rentrer dans tous les tenants et aboutissants)?

Cool En quoi mes enfants vont-ils tirer profit de cette situation?

9) Je ne veux pas voir mon père, je ne veux pas laisser mes enfants seules dans cette asbl. Comment est-il possible qu'il les rencontre?

Desolé d'être vulgaire mais avec tout ce que je viens de dire, la juge son code civil elle peut s'asseoir dessus et ... ou je pense.

Merci la justice pour se grand n'importe quoi et pour son habilité à veiller au bien de nos enfants.

Je suis dégouté Evil or Very Mad

Pas question que j'obéisse à ce jugement stupide!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babydream
membre expert
membre expert


Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Lun 30 Jan - 16:27

Bon. C'était prévisible; je ne m'attendais pas à moins. Si tu veux savoir mon opinion perso là-dessus, je te le dis (même si ce n'est pas politiquement correct, je n'ai pas de gênes "soumission", encore heureux!):

1) Le plus grand n'a plus vu son grand père depuis l'age de 2 ans et demi et ne s'en souvient pas. Ma fille ne l'a jamais rencontré... Quel lien pourrait les unir?

– les liens, c'est TOI qui les valide, c'est TOI le patron (jusqu'à la preuve du contraire, il n'y a pas). Je dis "je suis MAMAN, c'est MOI qui décide. J'en prends toutes les responsabilités de ma décision, je signe en bas de page". Je te préviens, rfr, ce que je dis c'est hyper-incorrect politiquement parlant. On devrait tous êtres les soumis et les mauviettes, on aura notre mot à dire à 70 balais, quoi, comme nos parents! Pour l'instant on doit toujours obéir aux parents et aux juges. Beh, les autres font comme ils veulent, je fais comme je veux. Souviens-toi que tu seras SEUL face à la "justice". Désolée d'être rabat-joie, mais ce que je me dis, MOI, tous les jours, et ma détermination devient plus solide!

2) Comment les enfants pourraient ils avoir un quelquonque ressenti par rapport à une situation dont ils ne sont pas conscients?

- Pareil, c'est à TOI (tant que tu n'es pas déchu de ton statut de père) de décider ce qui est mieux pour tes enfants et en souffrir si le Proc du Roi n'est pas content de ton comportement (et c'est le cas, comme je vois).

3) Tout ce que j'ai vecu avec mon père, ca compte pour du beurre?

- beh VI, on s'en fout, même s'il te BATTAIT A MORT, on s'en fout royalement, car tu es encore vivant et ton père n'était pas jugé pour des dérives sur toi, mais uniquement pour ses aptitudes de côtoyer tes mômes, La Cour a décidé qu'il est apte, maintenant tu te la fermes et tu retournes dans ta cage et tu obéis aux adultes!

4) Je pense connaître mon père et mes enfants mieux qui quiconque, comment le tribunal qui ne connaît pas mes enfants sait-il ce qui est bien pour eux?

– Le tribunal ne décide pas ce qui est mieux pour TES ENFANTS contre TON PERE, le tribunal décide ce qui est approprié dans une situation complètement imaginaire entre les qq fous sur l'échiquier: à savoir: ton père, toi et tes enfants. Le tribunal déplace les fous sur l'échiquier à sa guise, tu n'es pas pris en considération, le tribunal ne gère pas des affaires concrètes, mais que de cas ABSTRAITS et dans l'abstraction totale et la généralisation un individu lambda peut côtoyer qq minutes dans un centre "neutre" les enfants de la personne lambda sans que qqn meurt" – tout est vrai là-dedans, de quoi tu te plains?


5) Est-ce que la juge, qui a vu comment mon père se comportait durant les audiences confieraient ses propres enfants à mon père?

- Les parents de la juge ne demandent pas leurs droits à une audience, elle en a de la chance. Une fois ils revendiquent leurs droits avec lesquels elle n'est pas d'accord, elle va pleurer aussi, ne t'inquiète!

6) Il n'y a plus de conflit entre mon père et moi. Nous ne nous parlons plus, nous ne nous voyons plus... comment pourrait-il dès lors y avoir un conflit?

- Tu as raison, la meilleure possibilité de résoudre les conflits est ne plus côtoyer la personne. Je n'ai conflit avec PERSONNE, si les gens sont nocifs pour moi, je ne les côtoie plus Very Happy

7) Nous ne devons pas méler les enfants aux histoires d'adultes mais comment vais-je expliquer aux enfants qui'ils doivent aller dans une asbl rencontrer leur grand-père sans parler de la dispute initiale (même sans rentrer dans tous les tenants et aboutissants)?

- Comment expliquer aux enfants? – vi, c'est dur. C'est pour cette raison, vu que je n'obéis pas moi-même, je déciderai ne PAS emmener mes enfants quoi que les "autorités" disent. Je ne suis pas un esclave, que je sache. Je suis une personne libre dans un état libre et je fais ce que je veux (et j'assume les conséquences).

Cool En quoi mes enfants vont-ils tirer profit de cette situation?

- apprendre à être les faux-cul et les hypocrites, c'est tout.

9) Je ne veux pas voir mon père, je ne veux pas laisser mes enfants seules dans cette asbl. Comment est-il possible qu'il les rencontre?

- pas possible, c'est toi qui décide tant que tu es encore en vie et surtout en liberté.

Je dis une fois de plus que c'est un avis PERSO qui vient droit de mon coeur. Si tu restes sur le site, si je suis assignée, si on perd le procès, un jour je serais à ta place et je n'obéis point. Tu verras. Qui vivra verra.

Il faut avoir les moyens de sa politique, c'est ça le plus dur, je trouve.

A ta place je ferai la désobéissance. Mais je ne suis pas à ta place, je ne suis même pas encore assignée. Tu fais comme c'est mieux pour toi, tu es adulte, tu es père de famille, tu es responsable des vies humaines, à toi de jouer - je le vois comme ça.

Si tu as besoin de parler, je suis là ou sur MP, comme tu veux.

Tu n'es pas seul dans ton combat. Le plus terrible, c'est de se croire SEUL et d'avoir le courage de continuer. Pour le bien, l'équilibre et le bonheur de nos enfants, il n'y a que ça qui compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayamata
VIP Forum
VIP Forum


Nombre de messages : 1365
Age : 47
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Lun 30 Jan - 16:28

Bonjour Rfr,

Nous nous retrouvons tout à fait dans ta réflexion suite au verdict rendu ! Il est effectivement abérant que la justice puisse se permettre de croire qu'elle est mieux placée que quiconque pour définir l'intérêt de nos enfants !
Contrairement aux nôtres, si je ne me trompe, je crois que tes enfants sont très jeunes et ce n'est pas facile de devoir les mêler à une douloureuse histoire familiale, d'autant qu'ils ne connaissent même pas ce GP que la justice a décidée de leur imposer de rencontrer !
Toutes ces histoires sont horripilantes et comme toi et beaucoup d'autres ici, je ne pense pas que ces juges, qui prennent des décisions concernant nos vies de famille, s'imposeraient de telles contraintes s'ils étaient à notre place ! Evil or Very Mad

Bon courage à toi et à toute ta famille !

_________________
Sophie et Thierry
"L'injustice française"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rfr
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Lun 30 Jan - 16:45

Kayamata a écrit:
Il est effectivement abérant que la justice puisse se permettre de croire qu'elle est mieux placée que quiconque pour définir l'intérêt de nos enfants !

Je suppose que cela fait partie des preceptes de dépersonnalisation, très en vogue dans notre société. "En échange de votre liberté, nous vous protègerons de tout, même de vous".

Pourquoi tant de laines ... demandèrent les moutons ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JC54
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 786
Age : 45
Localisation : Nancy-Creil
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Lun 30 Jan - 18:04

rfr, bienvenue et désolé pour ce verdit un tant soit peu dégoutant.
De tout coeur avec vous.
Battez vous, on est là.

_________________
"Qui lutte peu perdre, mais qui ne lutte pas a déjà perdu"
Pace è salute, Jean Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicoclem
Top Membre
Top Membre


Nombre de messages : 132
Age : 48
Localisation : BORDEAUX MERIGNAC
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Lun 30 Jan - 19:35

Bienvenue à toi rfr.

Je suis désolée pour toi ce verdict est honteux et incompréhensible.

Malheureusement il se peut que dans quelques temps je sois dans le même cas de figure que toi. Je pense que je choisirais la désobeissance civile.

Bon courage à toi et à ta famille

flower
Nicoclem.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roseta
Top Membre
Top Membre
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : roseta16roseta16@yahoo.fr
Date d'inscription : 13/10/2005

MessageSujet: la belgique et ses lois   Mar 31 Jan - 17:41

Bojour rfr,

JE vis également en Belgique et j'ai été victime de cette foutue loi.
LA grande différence de l'art 375 bis (Belgique) et l'article 371-4(France) est qu'en Belgique, c'est les grands parents qui ont le droit d'entretenir des relations personnelles avec les petits enfants et en France c'est le contraire.

NOtre avocat dans notre histoire ne nous défendait pas mais voulait chercher une conciliation car les grands parents devaient voir le petit (1an à l'époque)
Cette loi nous oblige à laisser nos enfants dans n'importe quelle circonstance dans des mains de gens peu scrupuleux.
J'ai effectué la désobéissance civile positive. MA mère nous menaçait de citation directe devant le pénal. NOus risquions d'avoir de fortes amendes et des sursis de prison pour non présentation d'enfants.
Cela nous était égale car nous étions dans nos bons droits d'un point de vue morale.
Tu peux m'écrire en Mp car mon histoire est longue.
JE pourrais ainsi d'expliquer toutes nos démarches.
LE site de la justice Belge est bien fourni un juridisprudence.
C'est intéressant de le consulter .
Roseta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
insan
Tout nouvel arrivant
Tout nouvel arrivant


Nombre de messages : 4
Age : 42
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Mar 30 Jan - 19:34

rfr nous sommes aussi de belgique. Nous expliquons notre histoire voir art 375 justice scandaleuse nous nous retrouvons beaucoup dans ton histoire. Sauf que le jugement dit 2h chez les grandsparents sans la présencedes parents Chaque 1er samedi du mois applicable depuis janvier . Nous ne respectons pas ce jugement, nos enfantouson mari sur conseil de notre avocat a téléphonné à ses parents afin de leur proposé de venir chez nous ou dans un lieu neutre . Leur réponse :" Nous avons des droits le jugement dit ... les enfants n'auront qu'à s'habituer ...." Pire ils ont porté plainte contre leur fils (comment des parents peuvent faire ça!!) Mais ce n'est pas pour la cause que nous allons céder. Courage à vous.
Nous aimerions avoir des témoignages sur ceux qui n'ont pas respecté le jugement jusqu'où c'est allé merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patience
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 28
Age : 47
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: J'ai le droit!   Ven 9 Fév - 15:27

C simple, c une infraction pénale, donc on se retrouve au Tribunal Correctionnel.

Patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayamata
VIP Forum
VIP Forum


Nombre de messages : 1365
Age : 47
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: J'ai le droit!   Ven 9 Fév - 15:47

patience a écrit:
C simple, c une infraction pénale, donc on se retrouve au Tribunal Correctionnel.

Patience

Oui ça peut aller jusque là, mais il y a quelques étapes avant d'en arriver là... seulement, nous évitons d'aborder ce genre de sujet sur le forum public. Les témoignages de parents dans cette situation se trouvent sur le forum associatif privé.

_________________
Sophie et Thierry
"L'injustice française"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'ai le droit!   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai le droit!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte à M. Haddaoui et à qui de droit
» Droit de l'homme et démocratie
» L’ONE redresse difficilement la barre...et droit privé
» Les chrétiens ont-ils le droit d'exister....
» Droit d’opposition, et nouveau positionnement syndical.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Entraide Familiale 371-4 :: La Belgique ouvre le débat-
Sauter vers: