Association Entraide Familiale 371-4

Aide et Soutien aux parents pour l'intérêt de l'Enfant
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Voilà notre tour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tikitou
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Voilà notre tour...   Lun 2 Juin - 16:52

Bonjour,

Je suis maman d'une petite puce de 2 ans et demi et voilà, c'est parti.
Je m'étais inscrite il y a 2 ans de ça à votre association parce que ma belle mère nous menace de cette assignation depuis la fin de ma grossesse.

Je vais tenter de résumer en gros:
Nous voyions ma bm régulièrement depuis la naissance de notre fille (tous les 2/3 mois environ) et ce malgré ses retards répétés (attente pendant des heures dans la voiture, repas décalés pour notre petite puce...) , des heures passées en voiture Mme ne voulant pas marcher, ni se promener... (donc mouvements limités pour notre enfant qui de façon naturelle râlait), des agressions physiques et morale, ses chantages au suicide dès un quelconque petit désaccord, chantage affectif et j'en passe...
Elle a maltraité mon mari pendant des années (psychologiquement et physiquement) et lui a fait subir une pression trés malsaine.
Son appartement étant un foutoir innommable (pardonnez moi l'expression), nous avions décidé de ne plus allez chez elle.
Nous nous retrouvions donc à des endroits neutres afin d'aller se ballader tous ensembles.
Nous avons pris des photos (afin d'avoir des preuves) où des médicaments trainent partout par terre, des linges, de la vaisselle, de la nourriture avariée et je vous passe les détails sur la poussière, crasse ... nous avons également le modèle d'une attestation qu'elle voulait nous faire faire (inutile de préciser que c'était un faux), et qui devait comparaitre en justice pour des problèmes de voisinage... inutile de préciser que mon mari aurait pu avoir de trés graves ennuis s'il avait fait ce courrier.
Qu'il a bien entendu refusé de faire... et pour lequel elle nous a harcelé pendant des semaines voir des mois (preuves écrites de ceci)
Elle est également fachée avec toute sa famille, n'a aucun ami et a des relations conflictuelles avec tout son voisinage (elle se fait d'ailleurs expluser de ses logements assez régulièrement).
Elle est divorcée 2 fois et son divorce est encore en cours (ça va faire 10 ans maintenant).
Elle est également sans argent (sur endettée), vit en HLM et profite de l'aide juridictionnelle... et abuse donc allègrement de procès en tous genre.
Nous avons également un dossier où il y a toutes (ou du moins une bonne partie) de ces procèdures en cours (elle nous avait envoyé ça pour nous impressionner).
Il y a des attestations (bidons) également de médecins où il n'y a même pas d'entête, ni de signature visible.

Enfin, bref, c'est pour planter un peu le décors.

Lors de notre dernière entrevue (au mois de janvier), nous avons eu une violente dispute quand au fait qu'elle est arrivée avec plus d'une heure de retard (nous l'attendions sur le bord de la route) et qu'elle a recommencé à nous menacer.

S'en est suivi une explication assez musclée entre mon mari, elle et moi.

Après cette visite, nous avons reçu un courrier d'elle nous disant qu'elle ne comprenait pas ce qu'on lui avait reproché sur un facteur selon elle "vraiment bénin".
Elle a demandé à ce qu'ils viennent tous les 2/3 mois ("comme d'habitude", je la cite), mais sans moi.
Mon mari lui a répondu (en recommandé) pour lui mettre les "pendules à l'heures", lui expliquer qu'on en avait plus qu'assez de ses retards (et pas des moindres, parfois plus de 3 heures !!!) , de son harcèlement moral, de ses agressions physiques (elle a menacé plus d'une fois de me frapper) de ses menaces, chantages au suicices et choses encore plus graves qu'elle a fait par le passé ... dans ce courrier, il n'a jamais dit qu'il ne voulait plus la voir, mais seulement, qu'elle respecte NOS conditions, notre vie, nos emplois du temps...

Depuis nous avons reçu le courrier de son avocat nous disant qu'elle réclamait son droit de visite.

J'avais fait une réponse proposant un lieu neutre de médiation, accompagné par une personne compétente (assistante sociale, psy ou autre...) et disant qu'on ne s'opposait pas à ce qu'elle la voit, mais sous NOS conditions.
Avant d'envoyer ce courrier, nous avons pensé tout de même en faire part à quelqu'un de compétent (avocat).
Nous avons pris le meilleur cabinet de notre ville et j'avoue avoir été assez surprise par sa réaction plutôt sereine.
Il était limite hilare.

Ce dernier nous a conseillé (sans même avoir vu notre dossier) de "couper les ponts".
Il a demandé à mon mari s'il voulait voir sa mère; mon mari a dit "non".
Il lui a dit "vous fréquentez qui vous voulez, gp ou pas".
Il nous a dit que l'autorité parentale c'était nous et qu'elle n'avait aucun droit.
Il a fait un courrier stipulant qu'on voulait couper les ponts, qu'on avait déménagé qu'on ne voulait pas communiquer notre nouvelle adresse, et qu'on ne voulait plus entendre parler d'elle.
La petite étant encore trop petite et que cette loi était faite pour les enfants et non pas pour les gp.
Il nous a dit aussi que si elle tentait quelque chose à l'heure actuelle, vu l'age de l'enfant, elle serait déboutée.
Et que si elle tentait quelques chose dans l'avenir, le fait de l'avoir fait déjà si tôt ne jouerait pas en sa faveur.

Alors j'avoue que cette visite chez lui m'a énormément apaisée.

Seulement, ce que je lis ici me fait (je l'avoue) peur.

Croyez vous qu'il a eu raison ?

Merci de me répondre, je suis assez inquiète. No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
virago535
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 672
Age : 50
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 8:22

Bonjour,

Je crains que votre avocat même s'il a raison sur le fond ne se prononce un peu rapidemment.
Certe c'est vous qui avez l'autorité parentale, cependant le code civil malgré cela, parle d'un droit pour l'enfant d'entretenir des relations avec ses grands parents. Donc en cas de poursuite judiciaire, ce n'est plus vous qui jugerez de l'intérêt de l'enfant, mais bien le juge. Donc tout cela est à prouver, ce ne sera pas aux grands parents de prouver qu'il est de l'intéret de l'enfant d'y aller mais bien à vous et les preuves devront être flagrantes. Le juge ne vous croira pas sur votre bonne tete, la loi présumant d'office qu'il y a intéret pour l'enfant à voir ses grands parents même si les parents y sont opposés et je dirais même si l'enfant ne veut pas y aller.
Personnellement je tempérerais donc ce que dit votre avocat. Ce sera à lui de prouver et sachez que ce sera vous qui serez accusés.
Je préfère être sincère avec vous avant que vous ne vous fassiez des illusions. dans notre cas le juge ne cesse de répéter que si notre enfant y allait c'est donc bien qu'il n'y avait pas tant de risques que cela.
Maintenant que votre avocat réagisse comme cela n'est pas si négatif. Certains avocats eux vous auraient poussé à laisser tomber et ce malgré les risques pour votre enfant s'il y en avait. Maintenant il faut que votre avocat en veuille et se batte pour tout démontrer et ce n'est pas facile. la partie n'est pas gagnée d'avance.
Bon courage à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
résistante
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 495
Age : 40
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 9:08

Par expérience,je suis tout à fait d'accord avec virago...Les choses sont loin d'etre aussi simples,meme si les parents et les enfants s'opposent à les voir ils obtiennent quand meme des "droits" sur le papier certes mais quand meme...

Bon courage,la lutte risque d'etre longue et violente....

_________________
"Donnez le pouvoir à des imbéciles et le monde tremblera." Nous en sommes des exemples vivants et dérangeants.Bises et courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tikitou
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 10:16

Bonjour,

Alors tout d'abord, merci beaucoup à vous de m'avoir répondu.

Voici ce que j'ai trouvé sur un autre forum d'une maman qui avait été assignée ; apparemment, son avocat a eu la même réaction que le notre.
Je vous met l'extrait de son témoignage.
Elle répond à une maman a qui l'avocat lui a certifié qu'elle devait se soumettre au DVH.

Elle se trompe malheureusement pour toi.
L'article 371-4 consacre un droit de l'enfant, et non un droit des ascendants.
De plus, l'article 1180 du code de procédure civile stipule que le juge ne peut être saisi qu'après avis du ministère public qui décide de l'opportunité de l'action.
Ce n'est pas moi qui le dit, c'est écrit clairement dans le code.
En france, concernant le droit de l'enfant, seules les personnes étant investies de l'autorité parentale peuvent faire valoir les droits de l'enfant en justice.
Que ton avocate te donne les articles du code qui parle du droit des ascendants, en tous les cas, ils ne sont pas mentionnés dans l'article 371-4.
Maintenant, si tu veux que tes enfants voient leurs grands parents, tu laisses ton avocate dans l'erreur.
Moi je ne voulais pas que mes enfants voient leurs GP ; ils nous ont assignés, mais leur demande a été jugé irrecevable puisque effectivement, ils n'avaient pas qualité pour saisir le juge.


Voici un autre message de la même personne:

Comme je l'ai dit un peu plus haut, l'action de l'avocat des grands parents (qui n'avait pas saisi le ministère public) de mon enfant a été jugée irrecevable puisqu'ils n'avaient pas qualité à agir.

De plus, nous avions bien rappelé au juge que les DVH prévus par le code civil ne concernent que les personnes investies de l'autorité parentale, et donc, ne peuvent concerner les ascendants.

Mais il faut un bon avocat qui accepte de réellement travaillé sur ton dossier et qui ne travaille pas par habitude.




Personne ici n'a eu un cas similaire à cette personne ?
J'avoue que notre avocat nous a dit exactement la même chose et qu'il avait l'air vraiment plus que confiant.

Mais là ici, avec tout ce que je lis, ça me refiche la trouille oui.
Enfin la trouille

Il parait que si on applique la désobéissance on ne risque rien.
Il n'y a jamais eu de cas de parents condamnés à une peine de prison, c'est vrai ?

Moi si on devait en arriver là, je le ferais, c'est sur.
Elle est bien trop dangereuse, bien trop.

Merci en tous cas encore à vous de m'avoir répondu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
résistante
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 495
Age : 40
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 10:37

A de la prison avec sursis oui...prison ferme je sais pas....

Je dirais pour le vivre actuellement que la désobéissance est une bonne chose (de toute façon on a pas le choix) par contre c'est extremement violent,flics ,correctionnelle,garde à vue etc...Il faut etre tres déterminé pour subir et résister à tout ça...

Mais je suis épatée par ce que je lis car apparemment tout différe d'un tribunal à l'autre...

Il faut pourtant croire que c'est recevable car pourquoi alors on subirait tout ça si ce n'était pas "légal" ??

Dans la théorie oui tout ça n'est que vaste mascarade et arrangement d'interprétation etc,mais nous aussi nous avons rappelés que l'enfant est sujet dans cette histoire et non pas objet,mais ça n'a servi à rien...

Je ne sais que dire,ce n'est pas pour faire peur,mais la réalité est beaucoup plus dure que ce qu'on veut bien dire....

_________________
"Donnez le pouvoir à des imbéciles et le monde tremblera." Nous en sommes des exemples vivants et dérangeants.Bises et courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara
Admin
Admin


Nombre de messages : 758
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 10:51

Bon.... On va rectifier certaines choses....

La loi française prévoit que les enfants entretiennent des relations avec leurs GP. Comme, et en effet, ces derniers n'ont pas l'autorité parentale, ils ne peuvent saisir un juge sans saisir en parallèle le Ministère Public qui devra donner son avis sur la légitimité d'une telle action. A défaut d'être saisi, la demande devient irrecevable. Dans le cas contraire, elle est recevable et légitime et on peut débattre de la demande.
Il est donc faux de prétendre donc que les GP n'ont pas qualité à agir pour saisir un juge et qu'ils ne peuvent prétendre à aucun droit puisque n'ayant pas l'autorité parentale. Ces personnes qui se vantent de tout cela sont, à mon sens, très dangereuses car elles ne disent pas tout. Certains parents se sont essayés à arguer cet argument, ils ont été déboutés purement et simplement parce que le Ministère Public avait donné son avis. Alors, utiliser cet argument pour s'opposer au droit des GP me paraît très douteux et surtout très "équilibriste".

Concernant la désobéissance, là encore, rien n'est aussi simple. On ne risque pas rien comme vous le prétendez, loin de là même... A ma connaissance, il n'y a pas eu de condamnation à la prison ferme, mais du sursis, OUI. Alors, certes, on peut jouer sur les mots du code pénal qui réprime les non présentations d'enfants à personne détenant l'autorité parentale. Et comme les GP n'ont pas cette autorité, on peut tenter de jouer là dessus et dire qu'ils ne rentrent pas dans ce champ. Mais là encore, c'est à vos risques et périls et laissé à l'appréciation du juge...

Je serais très curieuse de savoir sur quel site vous avez eu toutes ces informations. Pouvez-vous me l'envoyer en message privé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tikitou
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 11:58

Bonjour à tous et merci de vos réponses (pas rassurantes en soi, mais merci quand même pour toutes ces précisions).

Clara, je vous ai envoyé un MP comme vous me l'avez demandé pour vous mettre le lien.

Résistante, c'est bien vous qui avez "fait la comédie" et qui avez gagné face à votre père ?
Bravo pour cette vistoire !

C'est l'histoire de Katia qui m'a perturbée, beaucoup.

Comment ce genre de parents peuvent en arriver là ?
Comment c'est possible ? No

POur mon histoire personnelle, je n'ai pas trop de crainte parce qu'elle n'a pas de sous du tout, et qu'on n'habite pas à côté, alors avant qu'elle vienne nous traquer chez nous (en plus elle ne sait pas où on h'abite), et venir à l'école régulièrement pour nous kindapper notre fille, je pense qu'il y a de la marge.
Ceci dit, nous la croyons capabel, grandement capable de ce genre de choses oui: comme la diffamation dont vous êtes la cible oui, ça aussi elle en est capable.

C'est terrifiant tout ça, vraiment.

Nous on n'a pas encore reçu l'assignation, mais ça ne saurait tarder.
Le courrier de son avocat était assez clair et notre réponse (enfin celle du notre) encore plus déterminée.

Alors bon, il n'y a plus qu'à attendre maintenant... combien de temps ça prends pour une assignation ?
Je veux dire à partir du moment où la personne décide de lancer les choses... le temps de saisir le ministère public -si j'ai bien compris- le temps que la demande passe devant le juge... enfin, vous savez combien de temps ça peut prendre (au mini et au maxi) ?
Et est-ce que vous pouvez me dire comment ça se passe ?
C'est notre avocat qui va nous contacter ? Un huissier (j'ai lu ça ici) ? Par courrier recommandé ?

Merci encore de vos réponses... merci merci merci.
Ca fait du bien de ne pas se sentir seul... parce qu'autour de moi, la situation étant assez peu commune, personne ne me crois.
Tout le monde me dit "qu'on risque rien" et que je me fais du soucis pour rien...

Pas facile tout ça... vraiment pas facile. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara
Admin
Admin


Nombre de messages : 758
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 12:17

Tikitou a écrit:
Résistante, c'est bien vous qui avez "fait la comédie" et qui avez gagné face à votre père ?
Bravo pour cette vistoire !

Non, Résistante n'a, et bien au contraire, absolument pas "gagné". Son histoire démontre à elle seule justement que tout n'est pas aussi simpliste que ce que l'on pourrait vous faire croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara
Admin
Admin


Nombre de messages : 758
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 12:23

Je rajouterai juste une petite chose : nous débattons là sur un forum public. Donc, et si cela ne vous ennuie pas, je préfèrerai qu'on ne débatte pas des situations des uns et des autres ici. Ceux qui nous livrent leurs vécus plus en détail le font sur le forum privé; je souhaite que l'on respecte ce choix bien légitime du reste. Même si toute leur sécurité n'est pas assurée à 100%, ils le sont quand même un peu plus qu'ici. Je vous remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tikitou
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 12:51

Ah, d'accord, pardon, je ne savais pas.

Je croyais qu'on était déjà sur le forum privé ici.
Et ce que j'ai lu je l'ai lu juste le post plus bas, alors pardon, je savais pas.

Et où je peux parler librement sans faire du tort à personne et en ne me faisant pas de tort à moi même ?

Parce que je pense que je vais avoir besoin de soutien, renseignements... Nous sommes déjà prêts à combattre, mais ce que je lis ici me fait peur et m'attriste énormément.
Et j'ai l'impression malheureusement que même avec un bon avocat, tout n'est pas gagné...

J'ai peur pour ma pitchoune...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara
Admin
Admin


Nombre de messages : 758
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 12:58

Passez dans le forum "Association", c'est un peu plus sur.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tikitou
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 12:59

Clara a écrit:
Tikitou a écrit:
Résistante, c'est bien vous qui avez "fait la comédie" et qui avez gagné face à votre père ?
Bravo pour cette vistoire !

Non, Résistante n'a, et bien au contraire, absolument pas "gagné". Son histoire démontre à elle seule justement que tout n'est pas aussi simpliste que ce que l'on pourrait vous faire croire.

Oui, pardon, j'ai confondu...
Désolée.

Mince.
En fait, c'est son histoire qui m'a faite peur.
E non pas celle de quelqu'un d'autre.

Mince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tikitou
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 13:00

D'accord, merci Clara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
résistante
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 495
Age : 40
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 13:09

Euh non ,ce n'est pas moi,mais la personne qui a gagné ainsi a tres bien fait et ce que je vais faire dorénavant...Mon histoire se rapproche beaucoup plus de celle de katia...

_________________
"Donnez le pouvoir à des imbéciles et le monde tremblera." Nous en sommes des exemples vivants et dérangeants.Bises et courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tikitou
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 13:22

Clara a écrit:
Passez dans le forum "Association", c'est un peu plus sur.
Merci.

Est-ce qu'il faut que je recopie mon premier message ou pas en créant un nouveau post ?

Et est-ce que quelqu'un pourrait répondre à mes questions, sur le temps que ça prend, comment ça se passe, s'il vous plait ?
A moins que ce ne soit hyper aléatoire.

Je n'en sais rien, je n'ai jamais eu affaire avec la justice et là, je suis non seulement perdue, mais je lis ici des choses totalement opposées à ce que notre avocat nous a dit.
Il a été hyper rassurant (est-ce que c'est par rapport à notre cas en particulier ou est-il comme ça pour tous les cas ?!? Je n'en sais rien)... et je vois que c'est pas forcément ça pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvarosa
membre expert
membre expert


Nombre de messages : 51
Age : 43
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 14:30

tikitou
j'ai lu tes messages et je comprends ton desarroi sachant que l'on est tous plus ou moins passés par les mêmes "débuts'...en ce qui concerne l'assignation en effet ça depend de ta région -principalement - demande à un avocat , il est au courant des procédures et du temps qu'elles prennent. quand au résultat on ne peut evidemment predire de rien , c'est dur à integrer mais il faut absolument que tu y parviennes...je ne te casserai pas le moral et l'espoir que tu as car il m'a été necessaire pour faire face aux manipulations de la partie adverse..tu as 3 ATOUTS dans "ton jeu":
_des preuves de la folie de la BM
_un avocat de votre coté
_l'envie de te défendre et de ne jamais lâcher face à ta BM
Je dirai qu'avec ça , tu ne pars pas "perdante". Commencez à vous organiser : fais un dossier , renseigne toi autour de toi _la famillle de ton conjoint surtout _a t'il des freres et soeurs , des oncles, grands parents ,amis etc , des voisins qui peuvent attester ce qu ils ont vu , constaté , entendu de la part de cette personne vraisemblablement "malade"' et de comportement incompatible avec le bien être d'un tout petit ??????? J'ai gagné en 1ere instance malgré la pression qu'ils m'ont fait subir , leurs menaces et leur perversité sans nom !!!!! j'ai eu les 3/4 de la famille pour me soutenir , des témoignages d'amies d'enfance , des lettres de ma folle de mère ,agressives et "inversées" du style reprochant à mon père dont elle était divorcée d'être affectueux avec nous ses enfants etc...si tu as la chance de tomber sur un juge qui a un peu d'humanité, de bon sens et à qui on ne la fait pas , tu as des chances de la voir déboutée...bises et BON courage , garde ton espoir ( ça personne et surtout pas moi ne te l'enlevera !!!!! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tikitou
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 15:21

sylvarosa a écrit:
tikitou
j'ai lu tes messages et je comprends ton desarroi sachant que l'on est tous plus ou moins passés par les mêmes "débuts'...

Merci de ton soutien Smile

Citation :
en ce qui concerne l'assignation en effet ça depend de ta région -principalement - demande à un avocat , il est au courant des procédures et du temps
Il m'a dit qu'on n'aurait pas de nouvelles (si elle venait à nous assigner, mais on sait qu'elle le fera) avant 4 à 6 mois.
C'est long.
Je ne sais pas non plus s'il a pris la "bonne" décision: soit de couper les ponts définitivements.
J'ai vu ici qu'il valait mieux montrer "notre bonne volonté"... mais j'ai lu aussi que ça pouvait se retourner contre nous.
Alors je ne sais pas.

Il avait l'air SI confiant (limite à nous rire au nez en me demandant de "quoi j'avais peur? Qu'on m'enlève mon enfant ? Impossible, l'autorité parentale, c'est vous et RIEN que vous" (je le cite)... )
Alors est-il si confiant parce qu'il est vraiment trés bon, ou bien totalement inconscient.
C'est la question que je me pose.

Citation :
quand au résultat on ne peut evidemment predire de rien , c'est dur à integrer mais il faut absolument que tu y parviennes...je ne te casserai pas le moral et l'espoir que tu as car il m'a été necessaire pour faire face aux manipulations de la partie adverse..
Le moral? oui enfin, si on peut dire... je suis stressée quand même.


Citation :
tu as 3 ATOUTS dans "ton jeu":
_des preuves de la folie de la BM
_un avocat de votre coté
_l'envie de te défendre et de ne jamais lâcher face à ta BM
On a du monde avec nous, ça c'est sur.
Tout le monde je dirais: la famille de mon mari, notre famille, nos amis...
En plus, pendant ma grossesse, elle a été monstrueuse (elle voulait être là à l'accouchement, donner le 1er bibi, le 1er bain... quand je lui ai dis que je voulais l'allaiter, et que de toutes les façons, ce serait au papa de faire ça et non pas à elle, elle m'a rétorqué "mais il faut que cette petite sache QUI est important dans sa vie"... ? Ah bon ? Son papa est moins important qu'elle ?pfff...); m'a harcelée pendant toute la fin de ma grossesse, me menaçait déjà de nous prendre notre puce...

... mais vu qu'on ne la fréquente qu'en petit comité (Notre fille, mon mari, moi et elle), des "preuves" de son comportement, on n'en a pas.
Comme elle ne s'entend avec personne, ben personne ne veut la voir.

La seule famille qui lui reste/ lui restait, c'était nous.
Et encore, on ne l'a jamais invité chez nous, elle n'a pas été invitée à notre mariage (ne l'a même pas su d'ailleurs, on a tout préparé en catimini, même sa famille à elle ne l'a pas prévenue, ils ne voulaient pas la voir), n'avons jamais fait les présentations avec ma famille (hormi mes parents parce qu'elle s'est imposée à la maternité; on a du la faire virer tellement elle était hystérique), enfin rien de traditionnel dans nos relations, même AVANT qu'il y ait notre puce.

Seulement des témoignages de ses comportements par le passé avec mon mari, son frère qui est faché avec elle, son père (décédé maintenant) qui ne voulait pas qu'elle soit la le jour de son enterrement, il l'a d'ailleurs déhérité, des photos de son appartement qui sont innomables, des preuves écrites de ses demandes hors la loi pour prouver ses mensonges, on ne l'avait pas invité à notre mariage (avant même la naissance de notre fille), elle est fachée avec ses voisins (en procès même devrais-je dire), en procès avec son ex mari (depuis plus de 10 ans maintenant, le divorce n'est toujours pas prononcé), elle a même fait une tentative d'homicide à l'époque sur cet ex mari en prenant mon mari pour "témoin"... elle l'a tenu avec ça pendant des années en lui disant que s'il parlait de ça, il irait en prison avec elle (un monstre je vous dis Crying or Very sad ) mon mari en fait encore des cauchemards, il a des séquelles de ça, vous vous en doutez... et du reste (maltraitance psy, physique, harcèlement moral, chantage au suicide...).

Tout ça j'espère pèsera en notre faveur.

Mais si les juges ne lisent pas les dossiers et n'en tiennent pas compte... ben, je ne sais plus trop à vrai dire.

Citation :
Je dirai qu'avec ça , tu ne pars pas "perdante". Commencez à vous organiser : fais un dossier , renseigne toi autour de toi _la famillle de ton conjoint surtout _a t'il des freres et soeurs , des oncles, grands parents ,amis etc , des voisins qui peuvent attester ce qu ils ont vu , constaté , entendu de la part de cette personne
Le dossier est déjà prêt.
Depuis plus de 2 ans maintenant.
On lui a aussi envoyé un courrier en recommandé pour lui expliquer toutes les choses à lui reprocher (essentiellement vis à vis de notre fille)... on a fait exprès de faire ça en amont pour nous protéger justement.

Citation :
vraisemblablement "malade"' et de comportement incompatible avec le bien être d'un tout petit ???????
C'est sur qu'elle est dangereuse.
Elle a même laissé ma fille (à l'époque elle avait 18 mois) jouer avec une boite de médicaments en me disant quand j'ai retiré la boite des mains de ma fille "oh, mais faut pas te stresser, ce ne serait pas si grave". oups

Citation :
J'ai gagné en 1ere instance malgré la pression qu'ils m'ont fait subir , leurs menaces et leur perversité sans nom !!!!!
Crying or Very sad

Citation :
j'ai eu les 3/4 de la famille pour me soutenir , des témoignages d'amies d'enfance , des lettres de ma folle de mère ,agressives et "inversées" du style reprochant à mon père dont elle était divorcée d'être affectueux avec nous ses enfants etc...si tu as la chance de tomber sur un juge qui a un peu d'humanité, de bon sens et à qui on ne la fait pas , tu as des chances de la voir déboutée...
Voilà... c'est ça dont j'ai peur.
J'ai l'impression que ce n'est pas le cas de tous les juges (loin de là)... la plupart s'en fiche du bien être de l'enfant.

Citation :
bises et BON courage , garde ton espoir ( ça personne et surtout pas moi ne te l'enlevera !!!!! )
Merci.
Merci beaucoup.

Ca réchauffe un peu le coeur de voir qu'on n'est pas tout seul, et qu'il y a quand même des gens qui réussissent à faire valoir leurs droits parentaux.

Quand même... ce serait presque à nous de prouver qu'on est le parents bientôt... mince. No


Dernière édition par Tikitou le Mar 3 Juin - 17:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tikitou
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 15:47

Pardon, mais j'ai encore quelques petites questions à poser :

Est-ce qu'il y a un age où l'enfant peut être réclamé par les gp ?
Parce que là ma puce n'a que 2 ans et demi, alors l'avocat a eu l'air de nous dire que c'était vraiment petit -mais j'ai vu ici qu'il y en avait qui était encore plus petits que la mienne.

Est-ce qu'on peut s'opposer à ce que les gp aient leurs petits enfants seuls ?
C'est à dire, si on accepte qu'ils (enfin pour mon cas "elle") la voit mais seulement en notre présence, est-ce que cette demande est recevable ?(dans le sens où si on propose ça, si la moche refuse, elle se met en tort ?).
Ou peut-on nous obliger à laisser nos bout de choux de force ? Crying or Very sad

Et enfin, si on propose dans un lieu neutre en présence d'un tierce personne (vu qu'elle a voulu me frapper la dernière fois), est-ce ,que ce genre de demande est recevable

Pardon si je suis un peu confuse, mais bon, c'est quand même hyper perturbant tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvarosa
membre expert
membre expert


Nombre de messages : 51
Age : 43
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 23:25

Je pense que tu dois vraiment reflechir à ce que tu es prête à faire ou non; déjà il faut que tu sois assignée et tu verras bien ce qu'exige la GM ,ensuite moi je n'ai jamais interdit que mes enfants la voient mais seulement en ma presence ou celle du père , elle ne s'est pas "bougée" pour les voir pendant 1 an en faisant sa victime qui na pas le droit de voir ses petits enfants adorés ( mais qu'elle adore seulement chez elle et sans moi !!! ) je passe sur la tête que peuvent tirer certaines de ses amies( les quelques décérébrées qui croient encore tout ce qu'elle peut dire ) quand je les croise: on dirait que je suis la pire des criminelles de ne pas accepter que ma folle de mère les voie sans moi ...mais au final cette c.... a été deboutée de tout !!! j'etais de bonne foi et evidemment elle n'a rien essayé de prouver elle a cru que ça passerait...qu'on pouvait jouer les desesperées comme ça , confortablement et exiger tout des autres ;mais ça n'a eu qu'un temps pour elle en tout cas ,car je sais que pour certains ça ne s'est pas passé comme ça...Vois ce que vous voulez raisonnablement accepter mais ton avocat n'a pas tort , si elle veut te cogner c'est clair que tu n'as pas trop envie de la voir et qu'il vaut mieux couper les ponts !! faites là expertiser aussi, ça vous evitera de perdre trop de temps ... moi j'aurais bien aimé qu'elle me frappe ( elle le faisait quand j'etais enfant et pre ado) je lui aurai volontiers rendu la monnaie mais , un procès , elle a cru que c'etait moins risqué et oui je ne lui obeissais plus alors ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvarosa
membre expert
membre expert


Nombre de messages : 51
Age : 43
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mar 3 Juin - 23:31

j'oubliais, je crois qu'il n y a pas d'âge minimum de l'enfant pour "obtenir un droit " même si d'après ce que j'ai vu, les bb s'y rendent un peu moins longtemps que les plus grands :moi elle demandait qu'à partir des 2 ans de mon bb il aie les mêmes visites que l'âinée et elle a eu QUE DALLE reste ZEN Yoda dodo 2 flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tikitou
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mer 4 Juin - 12:18

Bonjour sylvarosa (et les autres aussi Smile )

Tu veux dire que ta mère n'a RIEN eu du tout ?
Aucun droit de visite ?

Assignés, je sais qu'on le sera (elle fait des procès pour tout et n'importe quoi, qu'elle perd d'ailleurs, mais ça ne la décourage pas)... notre avocat nous a même dit que ça frôlait la "querulence" (je crois) à son stade.

Donc en fait, on peut s'opposer au fait que l'enfant soir seul avec aux?
Si on accepte "une médiation", qu'elle les voit, mais en notre présence ET SEULEMENT qu'en notre présence, personne peut venir nous enlever notre bébé pour aller lui emmener ?
Personne ne peut nous forcer à les laisser seuls à seuls ?

Parce que ça, c'est ma pire terreur.
Qu'elle la voit (et d'ailleurs jusqu'à présent, on ne sy opposait pas), ça ne me gène pas, tant que ça ne perturbe pas ma puce (parce qu'être sans arrêt menacés, agressés, avec des heures d'attentes, les repas décalés, coincés dans une voiture pendant des heures, pas pouvoir bouger... ça, c'est fini, c'est hors de question)... mais TOUJOURS en notre présence.

On peut exiger ça ?

C'est pour ça qu'au départ, moi j'avais fait un courrier stipulant qu'on n'était pas contre qu'elle la voit, mais dans un lieu neutre et sécurisé, en présence de quelqu'un (assistante sociale, psy ou autre) et en notre présence.
Notre avocat nous a dit que pour ça, on verrait plus tard si elle assignait... sinon, on pouvait couper les ponts.

Je l'ai eu hier en ligne, il m'a de nouveau rassuré en me disant que vraiment avec un "oiseau comme elle, on ne risquait vraiment rien, qu'elle n'aurait rien: le maxi, ce serait 2 heures/mois, mais rien de plus".

Alors je ne sais pas, je n'en sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara
Admin
Admin


Nombre de messages : 758
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mer 4 Juin - 12:50

Tikitou a écrit:
Je l'ai eu hier en ligne, il m'a de nouveau rassuré en me disant que vraiment avec un "oiseau comme elle, on ne risquait vraiment rien, qu'elle n'aurait rien: le maxi, ce serait 2 heures/mois, mais rien de plus".

Désolée, mais déjà son discours change... On passe de "rien" à "maxi 2 heures par mois". Je regrette, mais on ne peut jamais prévoir du résultat. Et ce, quelle que soit la situation. Tout dépend d'une juridiction à une autre mais aussi du dossier, du passif, des protagonistes, des relations existantes ou non, des raisons du refus (qui peuvent être considérées comme valables dans tel tribunal et abusives dans tel autre, tout étant laissé à la seule appréciation du juge), ...
Pour ma part, je préfère un discours plus "mitigé" et avoir une bonne surprise à l'arrivée, plutôt qu'un discours très optimiste et me ramasser au final.
Pour la petite histoire, les GP de mon fils ont obtenu une journée par mois il n'avait que 15 mois. L'âge importe peu, sauf s'il s'agit d'un bébé, bien entendu, allaité. La juge avait motivé sa décision en justifiant que si mon fils ne connaissait en effet pas ses GP, il était plus qu'important pour lui qu'il commence à avoir des relations avec eux. Bien entendu, je n'ai pas appliqué le jugement en faisant appel (l'appel étant suspensif), ce qui n'a pas empêché les juges de la cour de confirmer en tout point Rolling Eyes et l'a même étendu au WE entier. Mon fils venait à peine d'avoir 3 ans...
Alors, non, 2 ans 1/2 ce n'est pas un obstacle pour obtenir des droits. Je ne dis pas qu'elle les aura, je dis simplement qu'il faut rester prudent; très prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tikitou
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mer 4 Juin - 15:57

Bonjour Clara...

... et merci pour ces informations.

Je tenais juste à préciser que la première fois aussi il avait parlé de 2 heures par moi maxi (je voulais quand même le préciser parce que pour ma part, 2 heures par mois ou rien, c'est pareil).
Surtout si ça reste un droit de visite (ce qui au fond ne me dérange pas tant que ça).

La chose qui VRAIMENT m'embêterait, ce serait un droit d'hébergement.
Déjà, parce qu'elle est complètement inconsciente, déséquilibrée psychologiquement et dangereuse.
Mais aussi j'imagine quand même qu'il faut que la personne ai un logement convenable (une chambre pour acceuillir, que ce soit un minimum "rangé", propre...), non ?
Parce que là, chez ma bm, c'est vraiment, inimaginable: elle n'a pas de draps, dort dans une poussière intenable(même sur les photos, impossible de ne pas la voir), des poches poubelles partout par terre en vrac, de la vaisselle qui traine, de la nourriture... enfin, non, c'est impossible qu'un juge accepte de mettre un enfant dans un lieu pareil (lui même n'y tiendrait pas !)
Enfin, je veux bien que ce soit "aléatoire", mais les juges ne sont pas cons à ce point là quand même? pale

Pardon Clara, mais ça veut dire quoi "l'appel étant suspensif" ?

Et pardon de te demander, mais as-tu aplliqué la désobéissance ou as-tu respecté le jugement ?

Quelqu'un peut me dire aussi combien de tmps prend une procédure en moyenne ?

Merci d'avance. Surprised

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara
Admin
Admin


Nombre de messages : 758
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mer 4 Juin - 16:13

Ces précisions sont utiles en ce sens où quand on parle de droits on peut se limiter à un simple droit de visite. Et il n'est pas rare qu'un juge accorde, par exemple, 1 mercredi après-midi par mois. Ou quelques heures dans un point rencontre. Et, pour ma part, ce n'est pas "rien" car si ça se passe bien, ça peut, malheureusement, déboucher sur un élargissement... Mais bon, on en est pas encore là...

Quand on dit que l'appel est suspensif, c'est que la décision rendue en 1ère instance par le jaf n'est pas applicable de droit pendant le temps que dure la procédure d'appel. Ce n'est pas le cas des droits accordés à un parent divorcé par exemple. Dans ce cas, si l'autre parent fait appel de la décision, la 1ère est exécutoire de suite. Et dans le cas où le parent qui a fait appel ne l'applique pas, il s'expose à des poursuites pénales.

Pour ce qui est de ta 3è question, non, je n'ai pas pratiqué la désobéissance. Mais ma situation est très complexe... Ceci dit, aujourd'hui, j'ai ma petite satisfaction en ce sens où mon fils leur fait payer tout ce qu'ils ont fait. C'est carrément jubilatoire... Pour moi...

Enfin, pour ce qui est du temps que prend une procédure, tout dépend du tribunal saisi, de son engorgement, ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tikitou
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   Mer 4 Juin - 17:16

Clara a écrit:
Ces précisions sont utiles en ce sens où quand on parle de droits on peut se limiter à un simple droit de visite. Et il n'est pas rare qu'un juge accorde, par exemple, 1 mercredi après-midi par mois. Ou quelques heures dans un point rencontre.
J'ai une autre question:

Si ma bm arrive avec une heure (voir plus) de retard, si on a des témoins, est-ce que ça peut jouer en notre faveur ?
Parce qu'il faut bien comprendre qu'on n'a pas que ça à faire à "attendre Mme" pendant des heures... et j'imagine que si on est secondé par une assistante sociale, psy ou autre (personne compétente, j'insiste), ça jouera en notre faveur.

Parce que comme elle est affublée de nombreux tocs (et ses retards répétés en font partis), et qu'elle a eu de nombreux problèmes à cause de ça (perte d'emploi...), c'est absolument impossible qu'elle arrive à l'heure (c'est jamais arrivé dans sa vie).

Citation :
Et, pour ma part, ce n'est pas "rien" car si ça se passe bien, ça peut, malheureusement, déboucher sur un élargissement... Mais bon, on en est pas encore là...
En gros, il vaut mieux que ça se passe mal ?

Citation :
Quand on dit que l'appel est suspensif, c'est que la décision rendue en 1ère instance par le jaf n'est pas applicable de droit pendant le temps que dure la procédure d'appel. Ce n'est pas le cas des droits accordés à un parent divorcé par exemple. Dans ce cas, si l'autre parent fait appel de la décision, la 1ère est exécutoire de suite. Et dans le cas où le parent qui a fait appel ne l'applique pas, il s'expose à des poursuites pénales.
Ok.
En gros, si on veut être tranquille pendant pas mal de temps autant faire trainer les choses... parce qu'en attendant, en faisant appel dès que le jugement est rendu, rien ne peut se passer, c'est ça.
On ne peut faire appel que 2 fois, non ?

Bon alors pour l'instant, je n'ai pas trop de quoi m'inquièter, avant que quelque chose soit "mis en place", j'ai quelques temps devant moi ?
Vu qu'on n'a pas été encore assignés (si en plus il faut passer par le ministère public), j'imagine qu'on en a encore pour un moment.


Citation :
Pour ce qui est de ta 3è question, non, je n'ai pas pratiqué la désobéissance. Mais ma situation est très complexe... Ceci dit, aujourd'hui, j'ai ma petite satisfaction en ce sens où mon fils leur fait payer tout ce qu'ils ont fait. C'est carrément jubilatoire... Pour moi...
J'imagine. Smile

Moi j'y ai pensé à ça, si ça devait arriver plus tard, dire à ma fille "tu as le droit de tout cassez chez mamie, tu peux mettre du nutella partout, faire pipi sur sa moquette, ses poches poubelles ... on t'autorise, et si elle te frappe (ce qui ne manquerait pas), tu nous appelle, on est au café du coin et on vient illico te chercher"... Laughing

... mais bon, ce n'est pas de cette façon que j'élève ma fille, c'est pas trés intelligent. et je sais que je ne le ferais pas... alors bon.

Mais je pense qu'on se fait nos petits scénarios, on doit tous passer par ça, non ?


Citation :
Enfin, pour ce qui est du temps que prend une procédure, tout dépend du tribunal saisi, de son engorgement, ...
Oui, je me doute.
Mais j'imagine que ça ne se fait pas en 3 semaines... même si c'est pas trés engorgé.
Minimum, 6 mois, un an, non?

Et concernant ma question, "est-ce qu'un juge peut obliger des parents à laisser leur enfant de force seul avec les gp? ", personne ne m'a répondu.

Ca me saoule, j'aimerais juste qu'on soit tranquille.

Mon loulou a mis des années à se débarrasser des terreurs que sa mère lui donnait, de ses démons, de ses griffes malveillantes, il a (enfin) réussi à lui mettre les pendules à l'heure... et mince quoi.
Mince. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voilà notre tour...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voilà notre tour...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» C'EST À NOTRE TOUR LA VAGUE ORANGE
» Le voilà notre homme fort !!
» Razen> La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peux faire c’est lui sourire à notre tour.
» Voilà, c'est fini, TSVP
» Poussette double QUATTRO TOUR DUO 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Entraide Familiale 371-4 :: Entraide Familiale 371-4-
Sauter vers: