Association Entraide Familiale 371-4

Aide et Soutien aux parents pour l'intérêt de l'Enfant
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 mediation ou pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
barbo
P'tit habitué
P'tit habitué


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: mediation ou pas   Dim 18 Juin - 15:21

Bonjour

ma mère avec laquelle nous avons (après de multiples tentatives de normalisation des rapprts) cessé les relations il y a 3 ans, nous fait envoyer une lettre par un médiateur (d'une association de médiation). On nous propose un 1er entretien visant à nous expliquer ce qu'est la médiation ou alors de répondre que nous ne souhaitons pas engager de médiation avec elle.

Nous ne souhaitons pas qu'elle voie nos enfants.

Nous nous demandons néanmoins si la prochaine étape ne sera pas le tribunal...

Je compte refuser la médiation qu'on nous propose car je n'aime déjà pas le ton de la lettre (paragraphe culpabilsateur, déjà, sans nous connaître).

Ceci dit, je me demande si il ne serait pas bien (pour notre "dossier") de proposer une médiation mais avec un médiateur de la CAF par exemple (enfin, je veux dire un organisme plus officiel). Ca serait l'occasion, peut être d'expliquer nos motifs et de faire comprendre qu'on n'en démordra pas.

Est ce qu'il y a des organismes de médiation meilleurs (pour les parents) que d'autres?

Y a t il une chance que le médiateur comprenne nos positions? Et si la médiation échoue, est ce la porte ouverte à l'"assignation?

En clair: quel est notre meilleur intérêt?

Merci flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David
Invité



MessageSujet: Re: mediation ou pas   Dim 18 Juin - 18:42

Bonjour,

Quel est le nom de cette association ?
Effectivement, il faut s'assurer que la médiation soit impartiale.
Proposer une médiation CAF semble une bonne solution. Refuser simplement la médiation pourrait être mal perçu si une assignation venait par la suite.

Qu'est ce qui rend les rapports avec votre mère difficile ? En cas de procès, les éléments qui vous opposent à votre mère peuvent-ils être considérés comme motifs suffisament graves aux yeux du JAF ?

Le paragraphe culpabilsateur est déplacé ; toutefois c'est sur ce ton que sont traités la plupart des cas. Ce qui a de quoi faire bondir parfois...
Revenir en haut Aller en bas
barbo
P'tit habitué
P'tit habitué


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: mediation ou pas   Mar 20 Juin - 13:57

bonjour encore

en attendant d'envoyer mon bulletin d'adhésion (et ainsi acceder à l'autre forum) j'ai encore quelques questions concernant la mediation:

-quel est, en general, le rythme des séances?

-quelle est la valeur de ces séances et des conclusions, sur le plan juridique?

en cas d'assignation ultérieure, si aucune entente n'est trouvée ou souhaitée, quelle est l'importance des conclusions du médiateur?

En gros: nous sommes tout à fait prêts à aller voir un médiateur afin d'expliquer nos motifs, mais nous souhaiterions que cela serve à quelque chose. Si c'est pour expliquer une n-ieme fois et que cela ne sert à rien, c'est alors pas la peine de perdre notre temps.

merci bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayamata
VIP Forum
VIP Forum


Nombre de messages : 1365
Age : 47
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: mediation ou pas   Mar 20 Juin - 20:21

Bon, je ne suis pas très au courant de la médiation car nous n'en avons pas eu, mais d'après ce que j'ai pu lire jusque là, je dirais que le rythme des séances dépend de la disponibilité des uns et des autres (cela peut donc permettre de gagner un peu de temps).

Concernant la valeur sur le plan juridique, je pense que si une solution est trouvé par médiation, cela n'a pas autant de valeur qu'une décision de justice. Ainsi, en cas de non application, les conséquences sont moindre. Par contre, cela peut servir de base à une décision de justice. Si les 2 parties ont signé un accord préalable par médiation, mais que l'une d'elles refusent ensuite (soit en voulant plus si ce sont les GP, soit en revenant sur la décision si ce sont les parents), et qu'une procédure est lancée, le juge peut s'appuyer sur cet accord pour prendre sa décision.

En revanche, si aucun accord n'a été trouvé pendant la médiation, en principe le médiateur ne doit pas mentionner qui a refusé l'accord, le juge ne le saura donc pas. Mais si l'une des parties refuse de tenter une médiation, le médiateur indiquera sur son rapport : "telle partie a refuser la médiation", et là, cela peut faire coincer le juge !

Voici ce que j'en pense, mais mes propos ne sont peut-être pas exact, j'espère que d'autres membres de plus avisés pourront mieux t'éclairer. Bon courage et à bientôt sur le forum associatif !!! Wink Tu y trouveras de nombreuses infos !

_________________
Sophie et Thierry
"L'injustice française"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mam1
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance
avatar

Nombre de messages : 808
Age : 38
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: mediation ou pas   Mer 21 Juin - 7:43

Bonjour

Nous avons eu une médiation ordonné par le juge.
Dans le jugement il est écrit qu'il y a 6 sceances en 3 mois.
Pour notre part nous avons eu une sceance environ 1 fois par mois pendant 3 mois et puis une derniere 3 ou 4 mois apres.Cela dépendait des dispositions de chacun mais la médiatrice proposait environ 1 fois par mois et puis elle a voulu laisser passer l'été donc nous en avons eu 1 en juin et la derniere en octobre.

J'espere que vous tomberez bien car la médiatrice était a 100% pour ma bm donc cela a été très difficile.


Au niveau juridique si nous avions trouvé un accord le juge l'aurait validé.
Mais nous nous ne voulons pas confier notre enfant a notre bm et ce depuis sa naissance et elle nous harcele pour le garder
Je pense que c'est plus une question de fierte.
Donc évidemment nous n'avons pas trouvé d'accord vu que ma bm nous avait assigné pour nous montrer qu'en passant par la justice elle passerait outre notre choix.

Et bien toujours pas notre fils va avoir 4 ans et il n'est jamais resté une seconde seul avec elle et il ne le restera pas a moins que quand il soit plus grand il en fasse la demande.Mais bon!

Pour cette fois (2 eme assignation) notre avocate nous a dit qu'elle ferait tout son possible pour que l'on retire les droits de ma bm

Courage la médiation peut etre psychologiquement difficile


mam1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalefaca
membre expert
membre expert
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Localisation : Canada, Québec
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: prendre les devant   Mer 21 Juin - 15:26

j'ai ecris notre histoire dans un notre fil, a ce jour j'ai decidé de tenter une mediation avec mes ex BP afin de montrer que je fais de mon mieu pour arranger les choses et peut eter trouver un terrain d'entente et gagner du temps, enfin bref... j'ai rencontré un mediateur de l'UDAF pour connaitre le deroulement (la première consultation est gratuite), donc les choses ce passe ainsi : on se rencontre avec le mediateur (qui est censé etre neutre) pour mettre les choses a plat et essayer de trouver un terrain d'entente. on signe un contrat au depart ou est noté les points a traiter et les conditions de deroulement des seances (politesse, respectr etc...) ensuite il faut savoir qu'un mediateur est impartial et n'a aucune valeur juridique, ce qu'il propose de faire a la fin, c'est un accord ecrit certes mais plutot "moral" car il n'est pas ibligatoire de l'appliquer, c'est pourquoi il est alors conseillé de le faire officialisé par un juge par la suite. et là il a alors valeur de jugement. un mediateur peut egalement arreter la mediation s'il voit que les choses sont totalement bloquées et qu'il y a vraiment de la mauvaise foi chez l'un ou l'autre des parties, et alors il redige un courrier expliquant le motif de l'arret de la mediation (ce document peut etre utilisé auprès d'un juge par la suite, par contre un mediateur ne pourra jamais temoigner pour l'un ou l'autre des parties).
je vous conseillerai d'aller a l'udaf le plus proche de chez vous si le mediateur proposé par votre bm ne vous inspire pas (ceci dit il va falloir justifier pourquoi un autre, etc... jouez peut etre sur la distance ou le fait que ce soit un homme et que vous prefereriez parler de vos problemes familliaux avec une femme...). je vous conseillerai egalement de le renconter une première fois seule pour vous faire une idée de son impartialité ou encore mieu de sa "prise de partie" pour vous qui sait...
voilà
il y a un site internet sur l'udaf http://www.unaf.fr/rubrique.php3?id_rubrique=12 et sur les mediations http://www.fenamef.asso.fr/

bonne lecture

en esperant vous avoir eclairci le sujet...
caroline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barbo
P'tit habitué
P'tit habitué


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: mediation ou pas   Mer 21 Juin - 16:02

merci beaucoup pour toutes vos réponses Smile

j'ai envoyé mon bulletin d'adhésion hier et donc bientôt, je pourrai vous donner de plus amples renseignements sur le contexte.

j'avais pensé à la caf, justement pour des questions proximité, parce que c'est un organisme public (et pas une asso) et aussi parce qu'il y a des problèmes de santé d'un de nos enfants qui jouent beaucoup dans cette histoire (et à la caf, ils ont beaucoup d'éléments à leur disposition).

et sinon, je me demandais si il y avait d'autres possibilités qui ne soient ni le juge, ni le mediateur: si on veut écrire une lettre justifiant notre décision et que cette lettre ait une valeur juridiquement parlant, que faut il faire?

Je n'ai pas e,nvie de passer pour celle qui ne veut rien entendre. J'ai fait par le passé vraiment beaucoup d'efforts. J'estime que maintenant il n'y a vraiment plus rien à faire. Mais je voudrais, puisque ma mère porte ce conflit en dehors de la famille, avoir la possibilité de m'expliquer devant uen personne qui, même si elle est neutre, peut comprendre et en tout cas ne prendra pas les choses comme ma mère els prend !

Mais si je comprends bien, en dehors du premier entretien, une médiation se fait avec les 2 parties en même temps, c'est ça? Si tel est le cas, là c'est sûr on ne veut pas.

Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayamata
VIP Forum
VIP Forum


Nombre de messages : 1365
Age : 47
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: mediation ou pas   Mer 21 Juin - 17:23

barbo a écrit:
Mais si je comprends bien, en dehors du premier entretien, une médiation se fait avec les 2 parties en même temps, c'est ça? Si tel est le cas, là c'est sûr on ne veut pas.

Merci encore !

D'après ce que j'ai pu lire auparavant, il y a d'abord un ou plusieurs entretiens séparés, puis un entretien commun entre les 2 parties.

_________________
Sophie et Thierry
"L'injustice française"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mediation ou pas   

Revenir en haut Aller en bas
 
mediation ou pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet...
» Master bibliothèque médiation jeunesse à Rouen
» Point d'accès au Droit (droits et devoirs) et à la Médiation
» Agent de médiation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Entraide Familiale 371-4 :: Aide et Soutien juridique-
Sauter vers: