Association Entraide Familiale 371-4

Aide et Soutien aux parents pour l'intérêt de l'Enfant
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 nouvelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chantal1972
P'tit nouveau
P'tit nouveau


Nombre de messages : 9
Age : 45
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: nouvelle   Mar 22 Aoû - 21:18

bonsoir tout d'abord je trouve ce forum tres bien
je suis mariee avec mon mari depuis 2 ans j'ai deja une fille de 11 d'une precedente union et mon mari l'adopte preuve d'amour envers ma fille et moi il y a 1 an nous avons eu la joie d'avoir un petit garcon
mon probleme est que ma belle mere ainsi que toute sa famille a coupe les ponts avec mon mari lors du bapteme de mon fils pour une betise
ma bm est une femme qui manipule et possessive qui veut qu'on fasse comme elle le veut malheur a nous si on ne suit pas c'est une femme toujours presente s'invite ect quoi toujours la
depuis le probleme nous avons coupe les liens elle nous a relance plusieurs fois pour voir son petit fils et dernierement elle nous a envoye une lette avec ar comme quoi elle reclame de voir son petit fils on lui a renoye une lettre avec ar et on lui a mis ceci
vous avez exprime le souhait de voire votre petit fils ce qui est legitime cependant vous avez coupe les ponts avec votre fils ainsi que toute votre famille sans avoir essaye d'arranger la situation bien au contraire
nos rapports entre vous et nous sont tres mauvais et nous voulons pas que notre fils evolue dans un climat de crise de peur de le perturber
toutefois nous vous le montrerons en dehors des lieus de la famille sans leur presence et en notre presence si vous etes accompagne par un observateur de la justice dument mandate par le juge des affaires familiales.
que pensez vous de ma lettre?
de plus si je veux qu'il y est un juge ou une mediation c'est pour que ma belle mere est des limites et qu'elle nous foute la paix car si on essait un accord amiable elle ne le respectera pas et ce qu'on lui dira ne lui conviendra pas
merci de m'avoir lu et merci pour vos reponses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geneviéve
membre expert
membre expert


Nombre de messages : 53
Age : 44
Localisation : maine et loire
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: nouvelle   Mar 22 Aoû - 22:33

bonsoir, le probléme je pense réside ds un premier tps ds ces échanges de courriers (qui plus est avec recommandé en AR..), car comme je l'ai appris ici et de par mon expérience perso, tt courrier peut se retourner contre vous, donc, si je n'avais qu'un conseil : n'écrivez rien ! Meme si ça soulage parfois, tout ce que vous direz peut se retourener contre vous, vous donnez au JAF "du grain à moudre".... Conservez par contre les courriers de votre belle mére, les enregistrements de vos "disputes" si vous le pouvez (je vuex dire s'il y a lieu..), , et peut etre pourriez vous passer par une médiation familiale (ce qui pourrait "calmer" le jeu) où chacun pourrait s'exprimer, où vous pourriez poser les jalons de ce que vous concevez (pour "x" raisons) de ce que doivent etre les relations entre vos enfants et les gp....
Pour cela adressez vous à la médiation familiale de votre dpt, ils sont formés pour vous recevoir, ils vous recevront ds un premier tps, puis vos bparents, et enfin ensemble ds ce qu'il me semble me souvenir (je dois moi meme tenter cela ds les jours qui viennent...), ds le pire des cas (mais qui peut vous avantager..) vos bparents refuseront cette conciliation, sinon, elle peut etre l'occasion de prouver votre bonne volonté de ne pas couper les ponts avec ces gp, essayez de réfléchir à cette opportunité qui vous est offerte de régler ce probléme "à l'amiable"... Amitiés, Geneviéve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brume
Invité



MessageSujet: Re: nouvelle   Mer 23 Aoû - 14:52

Geneviève a entièrement raison: n'écrivez rien!!!! En écrivant vous donnez une arme à votre bm. Elle peut dire au juge : vous voyez, subitement on me propose de voir mes petits enfants sous une modalité unique, je n'ai aucun choix etc.... le juge s'en fout completement des antécédants familiaux, elle peut s'etre disputée avec la terre entière ca ne changera rien!!!!

Il n'y a pas 360000 solutions, il faut éviter la justice et proposer rapidement une médiation familiale, entre adultes responsbles et sous le regard d'une personne extérieure vous pourrez vous parler et tenter de trouver un accord.

ET une médiation ne se retournera jamais contre vous!!! Au contraire. si vous passez devant le juge ca témoignera de votre bonne volonté.
Alors qu'un courrier si! J'en suis convaincue.

Vous etes en plein conflit et vous etes en colère (on est tous passés par là) alors n'écrivez rien surtout, ne cherchez pas à téléphoner ou a la rencontrer, faites lui cette proposition.


Courage.
Revenir en haut Aller en bas
fraise
membre expert
membre expert


Nombre de messages : 75
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: envoi d'un courrier ou pas ?   Mer 23 Aoû - 16:55

Bonjour à tous,
Je reste une fidèle connectée et étant en pleine procédure, pas encore aboutie, je ne suis peut - être pas de bon conseil, sans le recul nécessaire. Je ne peux toutefois me retenir de vous écrire. Vous savez très bien que céder à des menaces de procédures sans se rebeller aboutira de toute façon à une procédure. Des GP qui envisagent cette démarche ou qui en font la menace sont des GP malades, des refoulés de la procédure. Pendant la négociation pour voir les enfants (il n'y a pas d'autre terme), ce genre de menaces et y céder ouvre la porte à toutes types de demandes délirantes.
Attaqués par les GP, directement convoqués devant un conciliateur de justice sans tentative de prise de contact préalable, nous nous sommes par la suite protégés en envoyant nos courriers en AR. En effet, sinon, les GP auraient pu mentir devant le JAF et dire qu'ils n'auraient jamais reçu nos courriers. On ne va quand même pas tout leur livrer sur un plateau. Personne ne me fera croire que lors d'une médiation (avant intervention judiciaire), les GP se contnte de peu (c-a-d , ce que ls parents estiment être suffisants) et mettent un terme à elurs menaces de procédure. Toutes ces menaces aboutissent devant le JAF un jour ou l'autre. Même si le JAF va dans leur sens, se laisser manger tout cru dès le départ par les GP, c'est les inscrire dans la toute puissance.
Fraise, maman de 2 bouts de chou d'1 an et 3 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brume
Invité



MessageSujet: Re: nouvelle   Mer 23 Aoû - 18:24

Fraise,

Il faut tout tenter avant d'en arriver là et c'est aussi le crédo de cette association, nous souhaitons une médiation avec les gp avant tout passage en justice, car le passage en justice peut réellement bousiller une famille sur le plan moral et financier.

D'une part je ne vois pas en quoi proposer une médiation c'est: "se laisser manger tout cru" ?
et d'autre part: en recommandé ou pas, les courriers maladroits (car nous sommes souvents maladroits quand nous sommes bouleversés et révoltés)se retournent systématiquement contre leurs auteurs.

Encore une fois j'en ai fait l'expérience et je ne suis pas la seule il faut êtrê très prudent avec les courriers.

Dénigrer la médiation sous pretexte que ca ne marchera jamais, c'est aller dans le sens des gp, c'est à dire la confrontation juridique et ca n'a rien de bon pour les enfants, alors si chantal peut tout tenter avant d'en arriver là qu'elle le tente.
Revenir en haut Aller en bas
chantal1972
P'tit nouveau
P'tit nouveau


Nombre de messages : 9
Age : 45
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: merci pour vos reponses   Mer 23 Aoû - 18:44

tout d'abord je voulais dire que je ne suis pas contre une mediation mais je veux que celui ci soit mandate par quelqu'un de haut place je ne veux pas d'arrangement a l'amiable car je sais qu'elle ne se contenterait pas de ca
par rapport a cette dispute qu'il y a eu pour le bapteme mon mari et moi avons faillai se separer mais apres multiples discution nous nous sommes mis d'accord il ne fallait plus que sa famille soit entre nous et pour cela faire comme si elle n'existait pas
je voudrais dire aussi que si ma bm veut voir mon fils c'est pas parce qu'elle aime mais c'est pour mettre la pagaille dans mon couple
de plus quand nous etions encore en bonne entente il y a plusieurs mois de cela pour lui montrer que nous lui faisions confiance nous lui avons laissé notre fils pendant une semaine nous devions aller au ski avec ma fille pendant les vacances scolaires et mon fils etait encore trop petit pour venir avec nous a la derniere minute mon mari n'a pas pu venir avec moi mais nous avions decide de lui laisser quand meme moi je suis donc partie elle n'a pas arrete de m'appeler pour me culpabilise en disant que mon fils etait triste et qu'il pleurait tout le temps et le deuxieme jour elle m'a dit qu'elle avait attrape la creve et qu'elle avait peur de lui refouler alors j'ai appele mon mari qui est alle le chercher quand il l'a repris le lendemain elle etait chez nous tout pimpante madame allait mieux et elle pouvait s'incruster chez nous
de plus une fois je l'avais laisse un apres midi car elle voulait le garder quand je suis arrivee chez elle mon fils etait tout seul sur le canape il etait age de 7 mois je ne vous dis pas la frayeur elle etait a table entrain de manger sans le regarder alors pour la confiance non merci
de plus je ne pense pas qu'un juge laissera mon fils age de 1 an dormir dans un studio car c'est la quelle habite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brume
Invité



MessageSujet: Re: nouvelle   Mer 23 Aoû - 19:15

Citation :
je ne suis pas contre une mediation mais je veux que celui ci soit mandate par quelqu'un de haut place je ne veux pas d'arrangement a l'amiable car je sais qu'elle ne se contenterait pas de ca

Chantal, une médiation c'est une tentative d'arrangement à l'amiable supervisé par un médiateur. c'est sérieux. Même s'il n'y a pas de garantie de résultat.

Maintenant si vous voulez une procédure juridique c'est votre choix.

Sachez qu'en première instance les grands parents obtiennent très souvent ce qu'ils veulent quels que soient leurs comportements aberrants, lisez les témoignages du site vous verrez...
La justice implique beaucoup d'argent et beaucoup de temps il faut le savoir.

Vous avez la chance de ne pas être assignée!
Alors un conseil : faites tout pour éviter ca

Citation :
je ne pense pas qu'un juge laissera mon fils age de 1 an dormir dans un studio car c'est la quelle habite

Sans vouloir vous démoraliser, voyons les choses en face: Les juges s'en moquent de la chambre des enfants chez les gp, de la distance à parcourir, de la fatigue des gosses, de leur chagrin de voir leur famille déchirée par les procédures, du passé des grands parents... Ils s'en moquent!

En première instance, l'audience dure 20 minutes, les juges lisent à peine les dossiers et pas du tout les pièces et les jugements sont la plupart du temps en faveur des gp.

Alors bien sur après il y a l'appel et tout ce qui s'ensuit mais je crois que vous ne vous rendez pas compte de ce que ca représente.

Préservez vous et preservez vos gosses, tentez d'apaiser les choses.

Comme vous dites elle s'est fachée pour une betise, alors est ce que ca vaut la peine que tout ca prenne des proportions énormes?
Revenir en haut Aller en bas
val
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 456
Age : 50
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: nouvelle   Mer 23 Aoû - 21:47

Bonjour Chantal.
Je suis, pour ma part, entierement d'accord avec Brume et ce sur de nombreux points.
Tu peux lire notre histoire a Val (mon epouse) et moi sur ce forum.
Je vais resumer pour te donner mon point de vue.
J'ai rompu tous contact avec ma mere en mars 2006 suite a une perte totale de confiance lors d'une visite que je lui accordais a ma fille. Il faut savoir qu'a ce moment la, les visites etaient reduites a quasi rien puisque le conflit etait installé suite a des insultres proferés par ma ma mere a l'encontre de mon epouse. En mai 2006, nous avons recu une assignation a comparaitre ou ma mere (accompagnée des raisons abracadabrantes qu'elle invoquait pour justifier sa decision) de ses demandes concernant un dvh sur notre fille.
Nous n'avons eu le temps a aucun moment d'entamer le moindre dialogue pour tenter une mediation, mamere n'en ayant pas fait la demande ni meme cherché a nous menacer par le biais d'un avocat, nous avons pris directement l'assignation en pleine tronche.
Pensant comme toi faire preuve de bonne volonté, nous avons de notre coté fait une proposition au JAF, minime peut etre pour un gp, beaucoup deja pour nous.
Nous pensions avoir monte un tres bon dossier, notre avocat a rendu des conclusions qu'il a exposé oralement d'une facon impressionnante, convaincante. Moi j'ai ete impressionné.
Ma mere s'et pointée avec un dossier sans consistance, des attestations vides et une avocatye qui en exposant ses conclusions avait l'air de ne meme pas croire en ce qu'elle disait.
Val etait un peu perdue, mais nous sommes sortis du tribunal tres confiants.
Maintenant, comme toi en ce moment, je me disais elle aura ce que le juge lui a donné point (et encore ca depend de ce qu'il donne).
Et fin juillet, le jugement arrive chez l'avocat, il nous en fait parvenir une copie.
Val a pris un Lexomyl pour dormir apres avoir fait une crise de nerfs et moi j'ai pas dormi de la nuit a me demander pourquoi et ce qu'on allait faire. Ma mere obtenait sinon plus quasiment ce qu'elle avait demandée, seules les modalités etaient differentes voir pire.
Notre dossier ? Il l'a meme pas lu. Notre avocat ? Il l'a meme pas ecouté. Notre proposition ? Il s'en est servi pour justifier son jugement en disant qu'on etait pas opposé a des visites puisque on avait fait une proposition.
Et meme l'interet de ma fille, son enfance et son adolescence, les 14 ans qui lui restent avant de pouvoir dire m..... a mon autorité parentale et au dvh de sa grand mere, il s'en cogne. Ma fille n'ira plus au centre aeré en été puisqu'elle doit aller chez sa grand mere une semaine. Ma fille ne passera pas tous les week end avec nous qui n'avons que ces deux jours pour profiter pleinement d'elle puisqu'elle doit en passer un complet par mois chez sa grand mere. Et ma fille ne fera jamais aucune activité extra scolaire puisqu'elle devra aller passer un mercredi sur 2 chez sa grand mere.
Merci, mr le juge, vous avez tranché. Au couteau et bien dans le vif.
Et puis comme nous tu chercheras des solutions pour la suite et recommenceras a esperer, parcque peut etre qu'en appel les parents sont un peu plus ecoutés...

Je confirme ce que t'as dit Brume, c'est bien comme ça qu'est le juge, c'est bien comme ça qu'est l'audience et c'est bien comme ca qu'est le verdict.
Alors a moins que vous soyez vraiment pret a depenser enormement d'energie et beaucoup d'argent pour pas grand chose...

J'espere que je n'ai pas ete trop dur ou trop sec ici, mais si il y a bien une chose que j'aimerais te faire comprendre en te racontant ca (comme Brume a essaye de te le dire egalement), c'est que, stp et au moins pour tes enfants, il est encore temps d'eviter ca en essayant la mediation qui devrait etre la seule possibilité de regler le probleme.
Le recours a la justice ne fait a chaque fois qu'envenimer le conflit. En pensant que la justice va trancher et que ce sera terminé, tu te trompes. Et c'est exactement ce que penses les moches. L'avantage qu'ils ont sur nous en justice, c'est les moyens financiers pour la plupart et surtout le moral. Ils n'ont rien a justifier, sont traités en victimes et surtout n'ont pas a se cacher la journée pour ne pas pleurer devant les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brume
Invité



MessageSujet: Re: nouvelle   Mer 23 Aoû - 21:56

EXACTEMENT!
Revenir en haut Aller en bas
liv
Top Membre
Top Membre


Nombre de messages : 144
Age : 49
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: nouvelle   Mer 23 Aoû - 23:01

Certes une médiation PREALABLE A LA PROCEDURE est l'idéal, mais elle ne pourra déboucher sur quelque chose de positif que si deux conditions sont réunies :
- le respect mutuel
- la capacité de chaque partie à faire son autocritique, à adapter sa position en fonction de l'intérêt des enfants

Si on sent qu'une médiation ne suffit pas pour mettre à plat les problèmes il existe aussi des thérapies familiales... Mais là encore il faut que les deux parties aient conscience qu'il y a un problème intrafamilial. Bref, que les GP renoncent à charger le gendre ou la belle-fille de tous les maux de la terre. Qu'ils acceptent qu'il y a un blocage auquel ils sont liés.

Au vu de ma propre expérience, je crois pouvoir dire qu'il est crucial pour un couple de respecter la position de celui ou celle qui est l'enfant des GP qui menacent le couple de procédure.
Un certain nombre de GP suivent un "mouvement" qui banalise le recours à la Justice. Mais pas tous. La plupart savent ce que représente une telle menace et en jouent pour asservir un fils ou une fille qui n'est pas suffisamment obéissant(e). Et ce en utilisant les petits-enfants.
La violence intrafamilale n'a pas besoin de s'appuyer sur des coups et des incestes (ce qu'on imagine de pire comme souffrance pour un enfant) pour être terrible, et ça je ne le savais pas avant de découvrir le vécu de mon conjoint et d'autres parents assignés par leurs propres parents.
Voilà pourquoi je me permets de dire que si l'on n'est pas intimement convaincu que la médiation peut marcher, elle peut se retourner contre le fils ou la fille des GP. Qui en sortira encore plus meurtri qu'en entrant. Pourtant, ni le médiateur, ni le conjoint n'auront le plus souvent saisi la portée de mots apparemment anodins pour ceux qui n'ont pas évolué côte à côte pendant des années...

Moi aussi je souhaiterais que l'article 371-4 du code civil soit supprimé au profit de la médiation familiale.
On éviterait à une partie des familles qui se déchirent devant le juge de franchir le point de non-retour qu'est une assignation...
Quant aux GP vraiment toxiques, ils seraient écartés car leur fils ou leur fille aurait la possibilité de les éviter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chantal1972
P'tit nouveau
P'tit nouveau


Nombre de messages : 9
Age : 45
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: re   Jeu 24 Aoû - 1:46

aujourd'hui c'est mon annivrsaire et je ne voulais pas penser a eux mais j'y sus oblige car je ne pense qu"a ca ce qui me revolte ce n'est pas de montrer mon fils bien au contraire un enfant a le droit de connaitre ses grands parents mais ce qui m'enerve c'est que si mon mari et moi on aurait divorce sa mere ne lui aurait pas tendu la perche et meme pas ca famille il s'aurait retrouve tout seul et si elle aurait demander le droit de visite et d'hebergement elle l'aurait moins vu alors c'est une loi qui ne convient pas on pense d'abord au grand parent qu'a l'enfant car si il y a parent divorce l'enfant verra encore moins son pere ou sa mere pour favoriser le droit de visite aux grands parents
c'est injuste pour ma part je ne suis pas encore concerne mais je m'y attend mais je ne me laisserais pas faire et j'y arriverais je vois ses nieces qui ont en marre car elles ne peuvent pas nous voir on les a laisse venir mais on leur a dirat de ne rien dire surtout pour eux pour qu'elles n'aient pas de remontrance elles nous manquent bcp a cause de ma bm on est coupe de la famille de mon mari pour rien il n'y a pas de justice pour ca ?
non et bien c'est desgeulasce parce que mon mari est un oncle qui aime son neveu et a cause de cet embrouille il ne le voit plus c'est desgeulasce mais on ne se laissera pas faire mais merci de m'avoir repondu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pirate
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 646
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: nouvelle   Jeu 24 Aoû - 15:17

Bonjour Chantal,

Très bon anniversaire déjà dans un premier temps. Je veux simplement te dire de ne pas perdre courage. Quel âge ont tes nièces ? Où se situe le droit de l'enfant ? les concernant, c'est aussi une volonté de les isoler et ce peut être considéré comme une maltraitance pyschologique. Accepteraient-elles d'exprimer ouvertement l'attitude des gp ? Je peux simplement te dire que moi de mon côté, j'ai été totalement isolée de tous les membres de ma famille. Mes propres parents dont je suis la fille unique ont eu toute leur vie une attitude très méprisante vis-à-vis de tous les autres membres de la famille, leurs frères, soeurs, neveux, nièces..grands-parents du côté paternel. Et ils sont capables, pour être dans le discours actuel, de défendre les valeurs sacro-saintes de la famille, le rôle "bienfaisant" des grands-parents, les détenteurs de l'histoire de la famille, laquelle ? puisqu'elle est sabordée. Je te raconte tout cela pour te dire qu'il est important de dénoncer leur comportement et il est déjà important qu'il te choque et que tu ressentes le danger pour tes enfants. Actuellement, je suis seule à élever mon fils, comme je n'ai plus de famille, j'ai construit une famille de coeur pour mon fils et pour moi, des êtres qui sont scandalisés par le comportement des gp procéduriers, il y a des grands-parents qui ont témoigné en notre faveur et qui donnent énormément de chaleur. Et il y aussi et fort heureusement le soutien de l'association pour sentir que nous ne sommes pas seuls et que visiblement le phénomène commence à prendre de l'ampleur. A bientôt et tiens bon surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chantal1972
P'tit nouveau
P'tit nouveau


Nombre de messages : 9
Age : 45
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: re   Jeu 24 Aoû - 16:06

bonjour merci pour ta reponse aujourd'hui nous avons eu la visite de la tante de mon mari elle nous a dit qu'elle etait venue car la situation ne pouvait plus durer qu'elle etait malheureuse ainsique ses parents et sa soeur( ma belle mere) je lui ai dit que nous aussi on etait malheureux mais que ce n'etait pas a nous de faire le premier que j'avais essaye mais qu'elle avait refuse que mon mari c'etait retrouve tout seul et que personne n'avait pense à lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droopygaut
Top Membre
Top Membre
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 35
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: nouvelle   Jeu 24 Aoû - 20:47

Bonsoi,
Je pense qu'une médiation est la meilleure solution effectivement.Cependant, si elle n'est pas satisfaite (ta BM) et ne se contente pas de ce qui a été convenu lors de la médiation , ce sera à son détriment.
Bon courage.
Droopygaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chantal1972
P'tit nouveau
P'tit nouveau


Nombre de messages : 9
Age : 45
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: merci   Jeu 24 Aoû - 21:12

encorem erci ce forum est genial on y trouve des reponses
maintenant j'attends je verrais la reponse a ma lettre et j'aviserais ensuite en tout cas merci vous m'avez beaucoup aide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nouvelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
nouvelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Nouvelle Star: Lary de Fontaine les Dijon
» Laure Bolatre, nouvelle écrivain du berry
» Miss NRJ Nouvelle Calédonie 2010
» doumeni : Je suis nouvelle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Entraide Familiale 371-4 :: Entraide Familiale 371-4-
Sauter vers: