Association Entraide Familiale 371-4

Aide et Soutien aux parents pour l'intérêt de l'Enfant
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ça y est la médiation premiére partie est passée..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geneviéve
membre expert
membre expert


Nombre de messages : 53
Age : 44
Localisation : maine et loire
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: ça y est la médiation premiére partie est passée..   Jeu 14 Sep - 20:11

Je m'étais promis de vous donner à tous des nouvelles de cette médiation qui s'est donc déroulée aujourd'hui.... Le rendez-vous étais pris pour 10h, autant vous dire que l'un et l'autre n'avons pas bcp dormis, que c'est l'estomac ds les chaussettes que nous nous sommes rendu à la permanence de médiation.... Plus de trois heures de conversation, où nous avons tenté de faire défiler 17 ans, des choses qui étaient restées ds le non-dit... Eprouvant !!! Fatiguant nerveusement... Parce que nous avions décidé d'etre fermes et de voir tjs l'interet des enfants ; on nous a demandé des choses du style "comment voyez-vous le role des gp par rapport aux petits enfants"? Vaste question !! En tt cas pas ds la "chosification" qu'ils vivent chez cette GM-là (c'est meme eux qui le disent en nous disant qu'ils se sentent pris comme des faires valoir pour elle -on les trimballe à droite à gauche chez les amis, les oncles et tantes de mon époux, endroits où ils s'ennuient à mort..-), nous avons eu à revenir sans cesse sur ses propos, qd elle dit qu'elle a des droits....!!! Qu'elle VEUT les enfant pour elle seule CHEZ elle, nous avons du batailler pour réussir (bien gd mot..) à ce qu'elle comprenne que, non, cette fois nous ne céderions plus (ce que, comme bcp d'entre vous nous avons trop pratiqué..), que vu nos relations ( elle me dénigre devant eux... Ce qui, bien entendu est un mensonge..) nous ne fermions pas la porte, mais estimions plus agréable et logique que les rencontres (pas du tt demandées par nos enfants..) se dérouleraient à notre domicile (la plupart du tps c'était chez elle, comme je le disais "livrés à domicile"..), ça a eu du mal à passer.... Bien entendu, toute la souffrance que nous avons exprimé était basée sur des "mensonges"... Je crois que c'est toute cette arogante mauvaise foi qui a été la plus difficile à supporter sans se mettre en colére ; qd on a vécu des trucs du style (au bout de 7 ans de vie commune, enceinte du 2eme enfant) plongée illégale ds les comptes en banque de ma mére (qui à l'époque traversait, elle, une période difficile financiérement...) via l'ex mari de ma belle-mére (le pére de mon époux), qui les avaient conduits à vouloir nous imposer un contrat de mariage (ds la droite lignée de l'idée que je n'étais qu'une opportuniste, interressée par "leur" argent!!), "ça" elle le découvrait aujourd'hui !!! D'autres choses illégales comme faire sortir de la maaf (pour la nommer) via une amie de moche, les contrats de (tjs les memes!!) ma mére, qu'elle avait remplie un peu en usant d'humour, ds le but de faire comprendre à "l'enfant égaré", mon époux (agé de 29 ans à l'époque!!) ,que, bon, il tombait sur une sacrée famille !!!! Tjs ds le domaine du mensonge de notre part, lorsque nous avons fait part de notre écoeurement qd au fait qu'elle nous ait sorti des choses comme le fait (je me répéte pardon, fatigue!!) que notre bébé (l'ainé) agé d'environ 1 an (nourrit au biberon) lui aurait tété le sein... Mensonge !! Bon, c'est vrai qu'on nous a retourné (la médiatrice) que nous aurions pu , du réagir à l'époque... Nous avons reconnu un énorme probléme à nous situer ds une famille où tous les roles se chevauchent et où les gens ne sont pas à leur place...
Enfin, autant cela a été éprouvant de le vivre que cela est compliqué à résumer en quelques lilgnes !!! Pour faire court, il en ressort que nous avons tt de meme évacué pas mal de "pus" (il en reste qd meme..), qu'autant nous avons reconnu avoir des défaillances ds notre communication avec elle, que de son coté nous n'avons sincérement trouvé aucune remise en question, qu'elle s'estime en "droit" de possession, en droit de pleinnde choses, mais que par "obligation" elle accepte le deal de ltéléphoner chez nous, de venir ici, tout n'est donc peut etre perdu ... Je vous avoue que nous n'y croyons que modérement !! Elle ne semble pas comprendre que la confiance est une chose qui s'acquiert au fil du temps... Quelle ne fut pas ma surprise (puisque là il s'agissait trés clairement de moi..) de m'entendre dire que nos enfants n'étaient pas épanouis et que j'étais trop stricte, (mais que, bon, qd meme je les élevais bien !!! Suspect ), que lorsque nous venions ils n'avaient rien le droit de faire ... Alors là, j'hallucine (comme la médiatrice d'ailleurs.. Qui a dit que la plupart du tps les gp se plaignaient d'enfants "pas élevés"..) car si ds un cinquante métres carré avec sols en parquet (diverses plaintes de ses voisins qd elle reçoit ses petits enfants... Je ne parle pas des voitures rayées ds le parking privé de son immeuble où les enfants jouent sous sa surveillance...depuis sa fenétre de cuisine !! Deux étages plus haut !!) il est de bon gout de laisser les enfants sauter ds ts les sens, ne pas pouvoir échanger le moinder mot car niveau sonore trop élevé ??? Interdir, en effet, aux enfants de fouiller ds les placards (parce que qd ils le feront chez nos amis nous auront encore plus honte..)... Je suis donc, en plus d'etre la mégére une mére psycho rigide qui empéche ses enfants de s'épannouir !!!
Bon, ce n'est pas une nouveauté, nous avons tort, je suis moi la manipulatrice... Bon, c'est vrai qu'en plus, j'ai bcp pris la parole (un tort... Mais j'en avais tant à vider!!) et que mon cher et tendre loin de m'avoir laché a eu du mal à faire entendre sa voix de pére, d'époux et, pourquoi de fils.. Mais, je vous rassure, nous avons qd meme recadré les choses, et il s'est exprimé de son coté, "avouant" sa politique de l'autruche depuis trop longtemps, acceptant l'idée (généraliste, certes, mais nous sommes parfois ds la généralité avec des situations comme la notre...Quoique nous approchons de la caricature... Meme la médiatrice nous a dit que là, "c'était du lourd"..) qu'entre femmes il y a des choses qu'on se dit que bcp d'hommes sont loin (ça les arrangent parfois..) de saisir la véritable portée (les petites phrases assassines.. Glissées, l'air de rien entre la poire et le fromage), enfin plein de choses que nous lui avons dites aujourdh'hui, comme le fait que, oui, on s'ennuie avec elle, en dehors des enfants (les notres!!) aucun sujet de discussion n'est possible, il est inenvisageable (elle l'a reconnu) que nous la rencontrions sans nos enfants, alors que nous avons des sorties avec ma mére et son mari seuls à seuls, entre adultes (resto, ciné..) où nous échangeons à propos de divers sujets de société... Moi qui éléve nos enfants en "renonçant" (quel agréable renoncement!!) en "non stop", il y a des moments où j'ai envie de parler d'autre chose que de la disléxie de l'un ou de la brillance des études de l'autre... Et je pense de surcroit que ces moments sont esentiels à une bonne relation, déjà, entre les gp et les parents, avant meme de parler de confier (quinze jours, requéte du jour !!! Ce à quoi j'ai répondu qu'elle demandait, avec notre passif d'etre meilleure belle fille qu'elle ne l'a été, puisque mon époux et sa soeur ont vu enfants leur gp paternels environ une dizaine de fois....) les enfants à des gens qui, de plus leur font prendre des risques (reconnus, enfin une chose qu"on n'inventait pas" !!!! Peut etre la trace légale du procés verbal a-t-elle eu son role ds cette reconnaissance de la "faute") en, par exemple, ne les attachant pas à l'arriére d'un véhicule de tte façon inadapté pour recevoir cinq enfants et deux adultes (trois notres, deux de ma belle soeur...)... 15 jours !!! Je pense que bon, et c'est mon droit c'est trop pour des enfants qui sont jeunes auprés de personnes ds cet état d'esprit vis-à-vis des parents... Quand notre fille cet été a passé 5 jours avec ma meilleure amie, elle s'est amusée mais, on lui avait manqué...
Voilà pour cette drole de journée... D'où je ressort l'idée que nous avons évacué des choses, dit notre position clairement et réaffirmé notre chois de désobeissance civile si elle voulait pousser le bouchon plus loin, argumentant du fameux et abérrant fait que meme en cas de décision d'un jaf, si nous ne présentions pas les enfants, nous n'encourions pas de sanctions, elle pourrait tenter de déposer plainte qui serait alors irrecevable compte tenu du fait qu'aucun article ds le code pénal ne stipule ce genre de situations.. Lui disant également que si la fuite était le moyen, au sens, changer de région ou de pays nous le ferions...
Désolée d'avoir été longue, merci de m'avoir lue et encore bon courage à vous tous.. Amitiés, Geneviéve.

PS: moi, j'ai demandé, puisque la médiatrice nous l'avait suggéré, que nous nous revoyions ds un petit moment, aprés que les esprits se soient calmés, aprés que nous ayions concrétement repris des contacts (enfin, la GM, parce que de notre coté... Il est clair que les enfants peuvent lui tel et co, mais que nous ne sommes pas demandeurs...), que nous puissions terminer ce qui a été commencé afin de construire de nouvelles relations.... Donc, nous attendons la suite.... Bises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geneviéve
membre expert
membre expert


Nombre de messages : 53
Age : 44
Localisation : maine et loire
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: ça y est la médiation premiére partie est passée..   Dim 17 Sep - 6:23

je sais, notre mesage était un peu long..;par contre ce qui m'a fait mal depuis trois jours c l'absence de réponse, comme si "notre médiation" (qui pourtant à remuée tant de "merde"), n'avait eu pour but que nous...
alors, que pas du tt, d'autant plus qu'on nous le "prédit" de la suite.
bref, je suis un peu déçue, je pensais avoir un soutient.

bises, genie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David
Invité



MessageSujet: Re: ça y est la médiation premiére partie est passée..   Dim 17 Sep - 9:48

Bonjour,

J'avais bien lu ton post. Il était en effet important de passer en médiation, si ce qui en résulte permet d'éviter une assignation qui n'apporterait que du néfaste aux deux parties, on pourra dire que c'est une réussite.

L'idée de "projets" entre GP et petits-enfants me semble interressant à définir dans le cadre d'une médiation.
Imposer des projets me semblerait une demande justifiée de la part des parents, c'est bien beau de nous demander comment l'on voit le lien entre enfants et GP, il en résulte qu'il sagit souvent d'une sorte d'appropriation, et que souvent l'enfant se retrouve à la maison des GP à ne rien faire de particulier (sinon des bisous, etc...)
Cette vision ne m'enchante guère. La mise en place de projets en accord entre parents et grands-parents, dans l'interet de l'enfant, pourrait s'interpréter comme une sorte de "contrat" (lui faire découvrir telles choses, l'éveiller à telles autres, par le biais de visites, de découvertes, etc... que les parents n'ont pas toujours le temps de faire de part leur travail).
Il faut que la médiation arrive à être constructive. Les grands-parents ont beaucoup d'exigences, si nous devions en avoir une je pense que ce serait celle-ci : exiger de la part des grands-parents qui assignent des projets, validés par les parents, auxquels ils devront se tenir.

Enfin bon cela n'est qu'une idée et la mise en pratique est sans doute irréalisable dans la majorité des cas, surtout lorsque l'assignation est lancée et que le dialogue n'est plus possible (merci les avocats ).
Revenir en haut Aller en bas
Kayamata
VIP Forum
VIP Forum


Nombre de messages : 1365
Age : 47
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: ça y est la médiation premiére partie est passée..   Dim 17 Sep - 11:56

Je suis vraiment désolée Geneviève, j'ai dû lire ton message à un moment où je n'avais pas le temps d'y répondre, puis il est tombé dans les oubliettes ...

Je comprends l'état dans lequel tu te trouves depuis quelques jours autour de cette médiation, car le caractère de ta BM ressemble en de nombreux points à celui de la mienne. Il est effectivement très éprouvant d'affronter autant de mauvaise foi et surtout cette totale absence de remise en question de la part de certaines GM.

Mais je pense malgré tout que la médiation à cet avantage de pouvoir s'exprimer, mettre les choses à plat et enfin vider son sac. Car se libérer de tout cela est le seul moyen de trouver un éventuel nouveau départ, à condition que chaque partie consente à faire des efforts et pas uniquement les parents.

En tout cas, c'est toujours mieux que plusieurs années de procédure pendant lesquels les mensonges des uns ne peuvent être contredits que par des écrits qui la plupart du temps ne sont pas lus par les juges. Se retrouver sur le banc des accusés (car c'est vraiment ce que l'on ressent lors d'une procédure, puisque contrairement aux GP, nous, parents, devons sans cesse nous justifier) et être muselés car nous n'avons pas le droit à la parole face à la mauvaise foi de certains GP qui n'ont rien à prouver, c'est encore plus éprouvant.

Cela dit je suis contente que vous ayez réussi à tenir le coup et que vous ayez proposé de poursuivre la médiation. La médiatrice semble être impartiale et c'est très important. J'espère que cette rencontre va permettre à la GM de se remettre en question (l'espoir fait vivre) et que vous réussirez à construire quelque chose pour vos enfants, même si le passé ne sera pas effacé.

En tout cas, pardonne-nous de ne pas t'avoir répondu, ce n'est pas de l'indifférence, loin de là. Nous sommes de tout coeur avec toi, et malgré ta déception, reviens tout de même nous donner de tes nouvelles ou nous poser les questions que tu te poses face à tout cela, nous tâcherons d'y répondre au mieux.

Bon courage et à bientôt

_________________
Sophie et Thierry
"L'injustice française"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
val
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 456
Age : 50
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: ça y est la médiation premiére partie est passée..   Dim 17 Sep - 13:49

Bonjour Genevieve,
J'ai bien lu ton post lorsqu'il est apparu et je suis desolé de ne pas avoir contribué a t'apporter le soutien dont tu avais besoin a ce moment la.
Comme tu le sais pas de mediation en ce qui nous concerne, pas eu le temps et pas de volonté de la partie adverse donc a part la conseiller et la proner avant d'aller plus loin, difficile pour nous d'en parler.
J'aurais aime pouvoir dire comme tu l'as fait, ses quatres verités a ma mere, mais c'est tout. Je prefere ne pas parler de choses que je ne connais que par ce que j'ai lu.
Je penses qu'on vit tous ces procedures differemment et les etapes qui les constituent aussi.
Enfin comme Kayamata, je te trouve courageuse d'avoir pu demander une poursuite de la mediation malgre la mauvaise foi de ta bm et les mensonges qui ont pu etre dits.
Encore un argument fetiche des gp (la bf froide et fermée source du conflit) qui s'envole.
Repasses donner des nouvelles.
Bon courage a vous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geneviéve
membre expert
membre expert


Nombre de messages : 53
Age : 44
Localisation : maine et loire
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: ouf!! Merci à vous tous pour vos belles réponses!   Lun 18 Sep - 22:10

C'est vrai que le plus dur est, finalement, d'affronter la mauvaise foi, le déni total de ce que nous avons vécu ensemble....Comme de bien entendu, comme j'ai du vous le dire, tout ce qui est improuvable est "faux" elle s'en tient pour admettre les choses à ce qui est "prouvable" (c'est-à-dire en dehors de pv, de preuves indiscutables du style blame professionnel pour sa copine qui s'est permis de faire sortir des documents confidentiels de la boite d'assurance ...), tt le reste est bien entendu totale invention !!
Cela est trés difficile à vivre.... je pense que "l'affaire" ne va pas en rester là puisque ce que nous proposons (à savoir une bonne entente d'abord entre elle et nous est le cadet de ses soucis, qu'elle ne parle que de "ses" petits enfants, "jeveux, je veux", au meme titre qu'elle parle de "son" cancer (dont, bien entendu, je suis la cause... Ce qui m'hallucine, c'est que la médiatrice n'ait pas relevé le truc...Comment, au XXI siécle peut on laisser accuser qq'un d'etre la source d'une maladie comme le cancer ?! Encore la grippe, je dis pas..) ne lui convient pas, qu'elle est sortie de la médiation en osant demander des trucs du style (aprés plus de 3 h de parlementation.) "mais si je vous les demande pour quinze jours, qu'est ce que vous dites?"!!!!!!!!!! Bin, on a dit niet!!!
Donc, en bonne "médium" que je suis, je pense qu'elle va au bout de trois ou quatre rencontre ici, (d'autant que les enfants n'ont pas du tt envie de la fréquenter... Je dis ça aprés "enquéte" sérieuse et trés objective....) elle va se sentir frustrée ds son désir de tt gérer, de tt controler... Et là... Je crains le pire !!
J'ai une amie qui tente de me rasurer qt à une éventuelle enquéte sociale, elle l'a vécue par rapport à son divorce, mais à en lire vos témoignages, sans vouloir céder à la panique, je pense que c une épreuve à laquelle je vais avoir du mal à me soumettre docilement....
En tt cas merci encore pour votre soutien à tous, un instant j'ai eu le sentiment que notre histoire était "obsoléte", merci de nous considérer encore comme des votres....
Bises à vous tous, Geneviéve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalefaca
membre expert
membre expert
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Localisation : Canada, Québec
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: je ne trouve pas les mots   Sam 21 Oct - 21:43

encore un grand pardon... de ne pas avoir été là quand tu en avais besoin !!! j'ai honte oups !!!
Je viens de lire ton "court" récit Smile , quel stress ça à du être...ce qui m'interresse c'est de savoir comment tu vas aujourd'hui, près d'un mois après...
Contacte moi, si tu veux bien !

À bientôt

Caroline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niang
Top Membre
Top Membre


Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: ça y est la médiation premiére partie est passée..   Sam 21 Oct - 23:11

Bonsoir,

Je viens de lire ton message et ça me fait mal au ventre. Nous sommes en procédure et nous devons commencer une médiation familiale alors je pense que bientôt c'est moi qui parlerai de cette épreuve. Nous essayons de positiver cette médiation en nous disant que cela va nous permettre de dire tous ce qui n'a jamais été dit et qui nous détruit à l'intèrieur.

Pour mon mari, ça va être le moment de dire à ses soi-disant parents qu'il n'est plus leur enfant et qu'aujourd'hui, adulte et père, il leur dit M.... et qu'on va continuer à se protéger de leur comportement et fonctionnement destructeur pour nous et nos enfants.

Je pense que vous avez eu beaucoup de courage et ton témoignage est important pour les personnes qui vont vivre une médiation. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ça y est la médiation premiére partie est passée..   

Revenir en haut Aller en bas
 
ça y est la médiation premiére partie est passée..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Master bibliothèque médiation jeunesse à Rouen
» Master pro BIMJ (Bibliothèque médiation jeunesse) de Rouen
» Point d'accès au Droit (droits et devoirs) et à la Médiation
» La Guerre Froide
» Le plus vieil opéra du monde à Granville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Entraide Familiale 371-4 :: Entraide Familiale 371-4-
Sauter vers: