Association Entraide Familiale 371-4

Aide et Soutien aux parents pour l'intérêt de l'Enfant
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 besoin de conseils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silhuthel
P'tit nouveau
P'tit nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: besoin de conseils   Jeu 22 Déc - 4:44

bonsoir ce n'est pas de gaité de coeur que je me joins à vous hélas Neutral
Mon mari et moi sommes en conflit avec mes beaux parents. A la naissance de mon fils cela s'est agravé. Suite à une dispute En juillet 2004, ils ont cessés de nous voir et de nous parler pendant plus de 15 mois. ENtre temps j'ai eu une nouvelle grossesse et une petite fille est née. Lorsqu'ils l'ont appris, ils nous ont recontacté (enfin recontacté mon mari) pour nous sermonner! Comment avions nous osé continué à vivre et prendre du bonheur en dehors d'eux!
Très vite ils ont demandés à voir nos enfants (qu'ils n'ont jamais vu ou plus vu depuis 18 mois maintenant!) Mon mari leur a dit qu'il fallait d'abord qu'ils s'excusent pour le mal qu'il nous ont fait. (ma bm a fait irruption dans la salle d'accouchement et a pu prendre mon fils dans ses bras avant moi et cela malgré notre demande à plusieurs reprise tout au long de ma grossesse de ne pas venir lors de l'accouchement et d'attendre le lendemain!)_ certains d'entre vous connaissent mon histoire sur MM _ Ils ont refusés et ont laissés passer plusieurs mois (3) puis un jour ma bm me telephone pour soi-disant s'excuser et tourner la page mais elle ne reconnait aucun des faits et parle de ses droits de voir ses petits enfants!
Mon mari tel à ses parents et leur demande du temps, un temps pour la réflexion comme eux en ont pris un de 15 mois pour se décider à nous rappeler. Ils font mine d'accepter mais une semaine plus tard mon bp débarque chez moi à l'improviste! Je fais la bêtise de lui ouvrir la porte.
et là je m'en prend plein la face! il nie tout les faits! il met en doute mon vécu et sous entend que je suis malade, excessive et que la plupart des femmes à ma place aurait été heureuse de voir leur bm débarquer dans la salle d'accouchement! Il me parle de MOn intérêt supérieur de les laisser voir les enfants! il me parle de l'intérêt des enfants à entretenir des relations avec leurs ascendants! il me dit qu'il FAUT que j'accepte de les laisser voir leur petits enfants dans notre intérêt!
JE lui dit que je ne suis pas prête de tourner la page et que tant qu'ils ne reconaitrons pas le tort qu'ils m'ont fait et qu'ils vivront dans le mensonge je ne pourrais pas leur faire confiance ni accepter une relation sans craindre qu'elle soit toxique pour nos enfants. Je lui demande de reprendre des relations avec son fils d'abord. Une semaine plus tard ma bm me rappelle sans jamais avoir cherché à joindre son fils.
Elle dit que son fils est injoignable qu'il ne répond pas au tel.
Elle pleure, me désigne comme la coupable de tous ses maux. Mon bp prend le tel et me menace, il parle à nouveau de droit des grand parents! et je lui parle à nouveau de renouer le contact avec son fils, d'avoir une relation vraie, de prouver à son fils qu'il tient à lui et qu'il lui fait confiance, qu'il le respecte. Je lui dit que tant qu'il n'aura pas regagné la confiance de son fils on ne pourras pas leur confier nos enfants car ils se sentirait trop destabilisé ils sont encore petits.
Il fait mine d'accepter de reprendre les relations avec son fils et va déjeuner une fois avec lui. il reparle de droit des grand parent et d'intérêt de l'enfant (mais jamais de procès ou d'intenter quoi que ce soit) il parle de médiation (mais jamais de l'intenter) Mon mari lui dit qu'il reste à sa disposition pour répondre à ses questions et lui donné des nouvelles.
Une semaine après nous recevons un courier de la maison du droit et de la justice pour une médiation familiale.
JE suis en colère. Je suis persuadée que cette médiation n'est qu'une mascarade, une première étape avant d'aller en justice. Nous avons rv le 5 janvier.
Est-ce que certains d'entre vous sont déjà allés en médiation et savent comment cela se déroule et pensez vous que l'on doit y aller ou peut-on refuser la médiation et quelles sont les meilleurs choix selon vous?
Je suis un peu perdue...
merci de votre aide.
Et pardonnez moi pour la longueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David
Invité



MessageSujet: Re: besoin de conseils   Jeu 22 Déc - 14:45



C'est délicat. Refuser la médiation peut se retourner contre vous par la suite si les BP décident d'aller en Justice.

Je me doute que vous y rendre (presque sous la contrainte) ne vous enchante guère...

Dans notre cas aussi, les BP ont mis la pression, sans nous accorder de temps de reflexion, ça devait être à eux de décider pour nous, de part le lien du sang et de leurs fameux droits (qui n'existent pas d'ailleurs, il sagit du droit de l'enfant a entretenir des relations, et non l'inverse, dixit la Loi).

Une solution, c'est de vous rendre devant le médiateur, et expliquer que seul le temps vous permettra de prendre une décision (Attendez vous à des yeux levés au ciel et à des accusations du style : "du temps, oui mais QUAND ?" ...) - Ainsi on ne pourra vous accuser d'avoir coupé les ponts.

Par contre, refusez tout autre contact avec eux en dehors du médiateur, puisque c'est la voie relationnelle qu'ils ont choisi.
Surtout aucun écrit à leur intention, ne répondez pas à la provocation, ca se retournera forcement contre vous. Le silence est la meilleur des armes.

Soit cette situation les fera reflechir, et ils tenteront une reelle approche familiale, et faisant leur mea culpa. Rolling Eyes
Soit ils iront au bout de leur connerie et continueront sur leur lancée en entamant une procédure. Mad

Voilà mon point de vue... compte tenu de mon experience et de celles que j'ai pu voir... Ce n'est qu'un avis. Bon courage.

bounce
Revenir en haut Aller en bas
silhuthel
P'tit nouveau
P'tit nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: besoin de conseils   Jeu 22 Déc - 15:21

Merci bp pour ces précieux conseils.
Le pb est ue je ne sais pas comment justifier ce besoin de temps. Je leur avait déjçà dit de vive voix avant la demande de médiation qu'on avait besoin de temps pour réflechir et ils nous ont dir d'accord au début ms une semaine après ils harcelaient mon mari a tel puis mon bp s'est présenté chez moi puis ma bm m'a tel pour savoir : "alors qd est-ce qu'on voit les petits??" Ma réaction a été assez énervée je leur ait rappelé qu'on leur avait demandé du temps et ils n'ont eu de cesse de dire oui mais combien? oui mais on ne comprend pas! mais du temps pour quoi? et la réponse pour réflechir ne semble pas leur convenir. Et lorsque je leur rappelle qu'ils ont bien pris 15 mois pour prendre leur décision pour nous rappeler ils nient et prétendent qu'ils étaient ds l'attente de nos nouvelles! bref ils transforment les faits en présentant Leur silence comme du temps qu'ils nous ont déjà laissé!

Je ne sais pas comment réussir à garder mon calme. comment se passe une médiation? est-ce qu'on doit emmener nos enfants pour leur montrer? Je m'y refuse actuellement Mad

est-ce que quelqu'un ici a déjà vécu une médiation?
merci. Je pense que je vais adhérez à l'association car cette loi me révulse. Surtout qu'en surfant j'ai trouvé des sites de grands parents très activistes et ce qu'ils disent des parents cad de leurs enfants fait vraiment peur!

merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liv
Top Membre
Top Membre


Nombre de messages : 144
Age : 49
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: besoin de conseils   Jeu 22 Déc - 18:04

Je comprends ton appréhension et celle de ton mari face à de telles pressions.
Gardez votre calme même si ce n'est pas facile. J'en sais quelque chose.
Non, vous n'aurez pas à présenter vos enfants lors d'une médiation. Justement l'objectif de ceux qui la demandent (les BP dans ce cas) est (en principe) d'aboutir à un accord pour que cela se fasse.
L'accord n'est pas obligatoire.
Mais le but des BP peut être de mener les parents à bout par la voie d'une médiation.
Je partage les réserves de David et vraiment il ne faut pas que vous vous affoliez. Vous avez le droit de demander au médiateur de recevoir chaque partie déparément (s'il ne veut pas vous avez le droit de changer de médiateur ou ce centre de médiation vu que vous faites la démarche hors de toute décision de justice).
Et vous pouvez demander préalablement via le médiateur (donc par écrit, laisser des traces) des excuses écrites explicites aux beaux-parents. Intérêt supplémentaire : ils seront obligés d'admettre ce qu'ils vous ont fait subir par écrit (si vous faites en sorte de demander qu'ils s'excusent point par point sur ce que vous avez à leur reprocher).
Cela fera un document écrit de leur main à conserver précieusement pour le cas où ils vous assigneraient en justice.

Si vous choisissez d'aller à la médiation il faut vous préparer. Lorsqu'on a affaire à des manipulateurs il ne faut rien espérer d'eux. Il y a un ouvrage très bien fait sur la manière de gérer ces personnalités : "Les manipulateurs sont parmi nous".
Mais si vous les laissez parler ça peut se retourner contre eux. Car attention : les BP essaient généralement de faire porter toute la responsabilité de la rupture avec les petits-enfants au gendre ou à la belle-fille. Ils montent leurs stratégie pour les mener à bout. Alors quand on est dans cette situation il vaut mieux rester très calme et ne pas s'emporter. L'idée de "laisser le temps apaiser le conflit" peut être porteuse car cela les renvoie à leurs responsabilités. Et peut les énerver. N'oubliez pas : plus ils feront de scènes devant témoins objectifs (les médiateurs formés peuvent en être) plus vous serez en position de force.

Et je crois que le conseil de David est très judicieux pour vous protéger et retrouver le plus de sérénité possible : refusez désormais tout contact en dehors de la présence d'un tiers objectif. Ils veulent un médiateur? Grand bien leur fasse. Ce sera en tout cas une garantie de protection pour vous.

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silhuthel
P'tit nouveau
P'tit nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: besoin de conseils   Sam 24 Déc - 3:49

Citation :
Vous avez le droit de demander au médiateur de recevoir chaque partie déparément (s'il ne veut pas vous avez le droit de changer de médiateur ou ce centre de médiation vu que vous faites la démarche hors de toute décision de justice).

cela signifie que le médiateur ne nous reçoit jamais ensemble, les bp et nous? je ne comprends pas bien là...il nous recevrait chacun notre tour?

Sinon est-ce que vous pensez qu'il est possible de demander à ce que la médiation soit payée par la belle famille vu que c eux qui la demande? (nous n'avons pas trop les moyens en ce moment c le moins qu'on puisse dire No )

merci de vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mam1
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance
avatar

Nombre de messages : 808
Age : 38
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: besoin de conseils   Lun 26 Déc - 8:43

silhuthel a écrit:
Citation :
Vous avez le droit de demander au médiateur de recevoir chaque partie déparément (s'il ne veut pas vous avez le droit de changer de médiateur ou ce centre de médiation vu que vous faites la démarche hors de toute décision de justice).

cela signifie que le médiateur ne nous reçoit jamais ensemble, les bp et nous? je ne comprends pas bien là...il nous recevrait chacun notre tour?

Sinon est-ce que vous pensez qu'il est possible de demander à ce que la médiation soit payée par la belle famille vu que c eux qui la demande? (nous n'avons pas trop les moyens en ce moment c le moins qu'on puisse dire No )

merci de vos réponses.


bonjour
et bien nous la mediation familiale a été ordonné par le juge mais mon avocate avait demande a ce que ce soit aux frais de la demanderesse (ma bm) mais le juge a prefere nous faire partage donc le cout etait de 458€ pour une duree de 6 mois donc 76€ par rendez vous de 2 heures nous avons arrete avant cout donc de 228€ .
Parce que tu as le droit de d'arreter.Pour nous comme a chaque rendez vous la bm ne voulait pas admettre ses fautes et que nous nous restions sur nos positions( 2 heures par mois dans un jardin public en notre presence) nous avons prefere dire qu'on en reste la.
Je me suis pas reconnu car je suis assez timide et lors du 1 er rendez vous avec ma bm je lui ai dit que je ne lui pardonnerai jamais le mal qu'elle avait fait a ma famille.
A chaque fois que je lui donne un ex comme l'agression de ma mere au 14 juillet elle disait "oh mais c'etait sous le coup de l'enervement!" donc apres plusieurs "coups de l'enervement" je lui ai dit "et la si je me leve et que je vous mets une tarte ça sera sous le coup de l'enervement?"
apres ça je me suis tenu a carreau.
Mais fais attention car la mediatrice a insinue que j'etais une mere nocive car trop possessive elle m'a meme dit que le juge pourait m'enlever la garde de mon fils si je disais que c'etait "mon" fils
J'ai donc fait intervenir mon avocate qui lui a tel a plusieurs reprise.
Le comble nous avions prevu une derniere date de mediation la mediatrice (qui etait au courant) nous a tel le matin de notre mariage (un samedi ) pour nous dire que la bm ne voulait pas et qu'elle reportait.
Je ne vous souhaite pas d'avoir une mediatrice comme la mienne .
bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silhuthel
P'tit nouveau
P'tit nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: besoin de conseils   Lun 26 Déc - 22:01

merci bp de ce témoignage, je n'idéalise pas du tout le rôle du médiateur mais là je suis choquée par les propos de la médiatrice que tu as eu. Evil or Very Mad

Pour notre part nous avons décidés de reporter la médiation à plus tard et je suis entrain de rédiger un courier pour cela, je vais d'ailleurs faire un post à ce sujet avec le courier que je compte envoyer pour vous demander conseil.

Merci bp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liv
Top Membre
Top Membre


Nombre de messages : 144
Age : 49
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: besoin de conseils   Sam 31 Déc - 0:32

Bonsoir,

Me revoici après quelques jours de coupure Internet.

J'espère vous apporter quelques éléments complémentaires qui vous seront utiles.

En fait la médiation est une démarche beaucoup moins formaliste qu'une procédure; ce qui ne l'empêche pas d'être potentiellement nocive :
- si le médiateur est partial et/ou mal formé.
- si l'une des parties est de mauvaise foi et utilise cette méthode pour "renouer" un lien destructeur avec l'autre partie. On peut dire tent de choses sous couvert d'amabilités...

C'est le médiateur qui décide s'il reçoit ou non les parties individuellement ou en couple avant de confronter les "adversaires". Parce que malgré les grandes envolées lyriques de certains avocats "conciliants" (surtout intéressés par votre porte-monnaie) ou pseudo-candides sur la médiation on a face à face deux parties qui ne s'entendent pas .

Une info importante :
il existe deux types de médiation :
- médiation familiale en dehors du cadre judiciaire dans un centre ou une association généralement choisi par la partie qui "lance" la démarche (mais l'autre partie peut accepter le démarche en proposant un autre centre choisi par elle).
- médiation judiciaire prescrite par un juge après acceptation par les deux parties (en principe, car je connais un cas où le juge n'a même pas estimé utile de s'adresser aux intéressés). ATTENTION : c'est le greffe des expertises du TGI qui "choisit" le centre. Et ce peut être un centre tenu par les avocats du barreau local. Eh oui. Cherchez l'anomalie. D'ailleurs que font les avocats dans ces structures? Chacun son métier.

Franchement si aucune démarche de médiation n'aboutit préalablement à la procédure je crois qu'il est illusoire de penser qu'on peut résoudre les cas de "371-4" avec ce genre de démarche. Une fois la procédure engagée il est trop tard dans la majeure partie des cas.

Sauf décision contraire d'un juge chaque partie paie sa part. A fortiori lorsqu'il s'agit d'une médiation "hors procédure". C'est entre 50 et 100 euros la séance pour chaque partie si mes infos sont bonnes. En principe (si le médiateur applique une certaine déontologie) le premier RV est gratuit.
Je ne connais pas de possibilité de type "aide juridictionnelle" en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: besoin de conseils   

Revenir en haut Aller en bas
 
besoin de conseils
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin de conseils d'orientation
» Jeune papa a besoin de conseils !!!
» besoin de conseils bébé de 23 mois qui se réveille la nuit
» Besoin de conseils avant commande Mac
» Besoin de conseils accouchement physiologique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Entraide Familiale 371-4 :: Entraide Familiale 371-4-
Sauter vers: