Association Entraide Familiale 371-4

Aide et Soutien aux parents pour l'intérêt de l'Enfant
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle inscrite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cebe
Tout nouvel arrivant
Tout nouvel arrivant


Nombre de messages : 4
Age : 48
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Nouvelle inscrite   Mar 13 Mar - 13:35

Bonjour !

Fraîchement inscrite, je me présente en 2 mots : j'ai 38 ans bientôt, 3 enfants qui ont entre 4 et 12 ans, séparée d'avec le père de l'aînée et en cours de séparation d'avec le père des deux derniers. Jusque là, ça va encore. Je suis surtout en conflit avec mes parents, ouvert depuis 5 mois mais qui était larvé depuis bien longtemps, je dirais même qu'il se préparait depuis des générations.

Mon histoire somme toute ressemble à certaines (voire la majorité) que j'ai pu lire sur ce forum, et j'ai bien peur qu'un jour les enfants soient pris en otage. Alors je me prépare à un éventuel combat et bien sûr, j'ai besoin de ne pas ête seule donc merci de m'accueillir parmi vous.

Je fais maintenant un état des lieux :
Ma grande ne veut plus voir mes parents, elle est trop mal à l'aise en leur compagnie.
Les deux plus jeunes les connaissent à peine, indépendamment de cela ils présentent tous deux des troubles du langage et du développement.
Quant à moi, j'ai voulu couper toute relation avec mes parents le temps de faire le point et reprendre mes esprits, c'est eux qui sont revenus me trouver par le biais d'une lettre recommandée dont ils ont envoyé une copie au père de l'aînée (qui n'en a strictement rien à faire) dont je retiens le caractère insultant à mon encontre et à l'encontre du père des deux petits. Je leur ai répondu (par mail d'abord, puis par lettre, suivie car j'ai pensé que c'était moins agressif) que pour régler cette affaire nous devrions, eux et moi, collaborer et envisager une thérapie familiale. J'attends la réponse, si jamais il devait y en avoir une.

J'espère ne pas vous avoir trop assommés avec mon histoire. Je suis preneuse de conseils si vous en avez car là j'avoue être un peu à la ramasse quand même Smile Merci, et au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flint
membre expert
membre expert


Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle inscrite   Mar 13 Mar - 15:54

Je ne suis pas spécialiste (même si je commence à comprendre certaines choses), mais je me dis que ta réponse montre un désir de t'en sortir et de dialoguer.
Par contre je n'ai pas trop compris ce qu'il pouvait y avoir d'insultant dans la lettre de tes parents (rien que le fait de faire un recommandé pour écrire à ses enfants m'apparait d'emblée comme une aggression mais c'est un autre problème).
Pour ma part je pense que tu as bien réagi. Accroche toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pame
Top Membre
Top Membre


Nombre de messages : 293
Age : 39
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle inscrite   Mar 13 Mar - 20:18

bonjour, déjà, je pense que si ton ainée ne veut pas voir tes parents, elle doit en avoir le droit et l'âge, je pense pour être entendu!
ensuite, je pense que la thérapie est une bonne chose, si tu penses que ça peut aider...
autre conseil limite tes écrits à tes parents, ce sont des traces qui restent et malheureusement on ne sait jamais, ça peut se retourner contre toi!
ensuite, le tout est de savoir ce que tu veux: droit de visite, d'hébergement, rien du tout...
voilà, bon courage, c'est toujours stressant ce genre de conflit!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rose
membre expert
membre expert
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle inscrite   Mar 13 Mar - 23:30

En effet ton histoire est semblabe à nous tous. Pour ma part c'est suite a un peu d'eloignement pour prendre de la distance par rapport aux relations avec mes parents que nous avons été assignés pour un DHV. Ensuite la mediation, la thérapie pour ma part n'etait que du bla bla bla !
toutes ces choses misent en placent n'ont été là que pour justifier l'assignation.
Tout dépend de l'état d'esprit de chacun et la part de bonne volonté que l'on veut mettre dans ces therapies familiales et ces mediations.
A mon sens, on ne peut revendiquer une mediation quand on a été trop loin soit juridiquement soit dans le dénigrement de la personnne.
je te souhaite bon courage et te conseille de rester très vigilante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droopygaut
Top Membre
Top Membre
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 35
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle inscrite   Mar 13 Mar - 23:40

Bonjour,et

Ce qui m'interpelle c'est : Pourquoi t'envoyer une lettre d'insulte en recommandé????boum
Garde la précieusement tu pourrai en avoir besoin (j'espère que non mais...).
Et comme le disait , à juste titre, Pame essaye d'éviter de répondre à tes parents cela pourrait se retourner contre toi .
Enfin , si tu compte sur un retour au calme, je pense qu'il vaudrait mieux recourrir à une médiation plutôt qu'une thérapie familiale ( bien qu'on ne connaisse pas le fond du problème )
En tout cas bon courage à toi et n'hésite pas à venir poser des questions sur ce forum il y a beaucoup de gens très sympa et de bon conseils.

A+ Droopy

_________________
' Dieu, c'est comme le sucre dans le lait chaud: il est partout mais on ne le voit pas,et plus on le cherche...moins on le trouve.'
Coluche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caroline
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 454
Localisation : 34
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle inscrite   Mer 14 Mar - 0:12

pas de trace écrite surtout, rien que le fait que tu leur demande une thérapie familiale peut etre interprété comme un malaise de ta part, pas de la leur.

pour ta fille de 12 ans, elle est sufisament grande si la situation s'en fait sentir pour avoir un avocat (gratuit pour elle)

pour tes deux plus petit à petit + comme je dis (j'ai aussi un petit de deux ans à petit + mais moteur) ils doivent je supose avoir un suivit avec des "rapports" voir ce que tu peus utilise dedans ci besoin est.

Je dirai n'attaque pas, laisses venir et cumule tout ce qui peut etre utile pour le z'au cas z'ou

Pas facile de faire sa vie, puis de la refaire, et encore moins de la rerefaire, alors, accroches toi et courage

caroline du sud

_________________
caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebe
Tout nouvel arrivant
Tout nouvel arrivant


Nombre de messages : 4
Age : 48
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle inscrite   Mer 14 Mar - 11:13

Bonjour !

Merci d'être là Smile

Alors, pour cette lettre stupéfiante, et je vous comprends : elle m'a été envoyée en RAR parce que c'était le seul moyen de "forcer le passage" et de s'assurer que j'aurai au moins en mains quelque chose dont je ne voulais pas. Ensuite, je parle de caractère insultant et non d'insultes directes. C'est tout eux, ça Smile Pas un mot plus haut que l'autre, mais bien ciblés ... En fait pour mieux situer, je pense que c'est le fait de ma mère qui a des comptes à régler avec les hommes et qui a trouvé en mon deuxième ex une victime expiatoire.

Dans cette lettre aussi ils me suggèrent de me faire soigner (motif : ils ne reconnaissent plus la gentille petite fille que j'étais. Honnêtement, je ne crois pas que ça se soigne). Je leur ai simplement répondu que les difficultés que nous éprouvons à communiquer sont le résultat d'une histoire familiale lourde et qu'elle ne se résoudra que grâce à une thérapie familiale. Je ne demande rien, je constate. Enfin si, je demande une réponse, ou plutôt un écho à ce que je leur écris.

Cette lettre je la garde, bien sûr, ainsi qu'une copie de ma réponse, et toutes les archives de nos correspondance de ces funestes mois qui se sont déroulées par mail même si, je crois, leur valeur juridique est proche de 0. Ça fera au moins une mémoire pour les générations futures.

Donc maintenant, au moment où je vous écris, j'attends de voir quelle va être la suite des événements. En attendant je prends des notes Smile
Donc limiter mes écrits, ok ... je suis de toutes façons méfiante quand je m'adresse à mes parents.
Ma grande aurait droit à un avocat s'il y en avait besoin, c'est noté aussi. Peut-elle écrire à mes parents qu'elle ne veut plus les voir, ou ça aussi c'est risqué ? (j'ai peur qu'ils s'en servent pour dire qu'elle a écrit ça sous la contrainte ; d'un autre côté c'est son père qui en a la garde et lui n'est pas dans le collimateur)

Et ce que je veux, bonne question, c'est simple : tordre le cou à cette folie familiale qui nous écrabouille tous avant de reprendre des relations que j'espère les plus normales et apaisées possible. Je veux surtout éviter que les enfants se retrouvent entraînés dans cette spirale infernale, et donc ne pas arriver jusqu'à l'assignation. Donc s'il y a thérapie, ok, ça a des chances d'aller mieux. Mais sinon ? Il faudra que je prenne les devants et que je demande une médiation ? D'autre part je ne suis pas certaine que mes parents connaissent l'existence de l'art 371-4, en agissant j'ai peur de leur mettre la puce à l'oreille.
J'ai pas fini de me poser des questions Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
val
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 456
Age : 50
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle inscrite   Mer 14 Mar - 23:03

cebe a écrit:
Ma grande aurait droit à un avocat s'il y en avait besoin, c'est noté aussi. Peut-elle écrire à mes parents qu'elle ne veut plus les voir, ou ça aussi c'est risqué ? (j'ai peur qu'ils s'en servent pour dire qu'elle a écrit ça sous la contrainte ; d'un autre côté c'est son père qui en a la garde et lui n'est pas dans le collimateur)

Je penses qu'il vaut mieux eviter que ta fille ecrive qoique ce soit a tes parents. D'autres membres t'ont expliqué au dessus pourquoi.
En ce qui concerne son pere, tiens le au courant et vois quelle est sa position, car si il n'est pas dans le collimateur, cela pourrait venir. En effet, si tes parents demandent un dvh, ils devront assigner les deux detenteurs de l'autorité parentale, c'est a dire toi et ... lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
virago535
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 672
Age : 50
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle inscrite   Jeu 15 Mar - 9:00

Peut etre connais tu une personne neutre. Tu pourrais peut etre préalablement à une médiation si t'as peur que ça leur mette la puce à l'oreille, les rencontrer avec cette personne. Au moins t'auras essayé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebe
Tout nouvel arrivant
Tout nouvel arrivant


Nombre de messages : 4
Age : 48
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle inscrite   Jeu 15 Mar - 23:26

Bonjour/bonsoir !

A la lumière ce que vous me dites, et compte-tenu de ce que je souhaite (protéger les enfants, au moins eux ...), je pense que je vais laisser faire les choses et continuer à m'occuper de mes petits - oui, ils sont suivis bien sûr, leur psy est plus ou moins au courant de mes déboires - et de moi - car les enfants ne peuvent aller bien si les parents vont mal.

C'est quand même pas si facile de vivre avec une hypothétique épée de Damoclès au-dessus de la tête Wink et il faudrait que j'arrive à en faire abstraction au moins de temps en temps. Elle peut tomber n'importe où, sous n'importe quel prétexte, n'importe quand, demain, dans des mois, ou jamais ... C'est ça le plus dur en fait : être réduite à suivre le mouvement et à ne jamais avoir l'initiative, dans un cas pareil ce n'est pas sécurisant. (Je vous rassure, hein, il y a des domaines où je préfère me laisser conduire)

Merci pour votre aide, elle m'a été précieuse. Et je vous tiens au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebe
Tout nouvel arrivant
Tout nouvel arrivant


Nombre de messages : 4
Age : 48
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle inscrite   Ven 3 Avr - 14:05

Bonjour !

2 ans plus tard ...
Déterrage de post, et en même temps je tiens la promesse faite.

J'ai eu une période de silence radio avec mes parents où tout semblait bloqué : ils me demandaient des excuses pour avoir eu des propos disproportionnés (ce qui est vrai) sans que eux me parlent de faire de même, pour les mêmes motifs. Comprenez : le ton était monté trop haut d'un côté comme de l'autre. Or, je me suis refusée pendant quelques mois à faire ces excuses sans avoir l'assurance d'en avoir en retour.

J'ai fini par lâcher prise et m'excuser platement. Nous nous sommes mis d'accord sur les nouvelles modalités et fréquences d'échanges, à savoir les nouvelles des uns et des autres, à peu près tous les 2 mois. Rien de bien folichon mais le cadre avait au moins le mérite d'être clair. Ce qui ne les a pourtant pas empêché d'essayer d'en sortir par glissements progressifs en même pas 6 mois.

Là, je n'ai pas cherché à justifier quoi que ce soit, je suis juste retournée dans le mutisme. Puis, pour la première fois, dans une lettre (simple ... il y a du relâchement) reçue début mars, ils évoquent un "droit de visite mensuel qu'ils pourraient légalement exiger". Ils disent qu'ils ne le feront pas parce que ça ne serait matériellement pas possible (mais pas parce qu'entre parents, enfants et petits-enfants ça ne se fait pas).
J'avais donc bien senti le vent venir il y a 2 ans.

Voilà où ça en est aujourd'hui. Je n'ai bien sûr pas réagi bien que ça me démange parfois, et je suis relativement sereine voire amusée par les termes choisis. Cependant, je sais que la période est dangereuse : mon anniversaire approche, celui de deux petits aussi, et je ne sais pas si c'est conscient de leur part mais à chaque date-clef il se passe quelque chose.
Bref, je m'attends quand même à recevoir un courrier désagréable dans les jours qui viennent, y compris une assignation rien que pour m'embêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebast
membre expert
membre expert


Nombre de messages : 66
Age : 40
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle inscrite   Lun 6 Avr - 14:14

Heureusement c'est cher un avocat.
Ca me rapelle notre histoire.
La même angoisse au même moments (anniversaire, noël...).
Ne te laisse pas faire et prend du recul, surtout qu'ils ne peuvent rien contre toi moyennant finance.
Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle inscrite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle inscrite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle inscrite - Léontine
» Susana, nouvelle inscrite
» Nouvelle inscrite.
» nouvelle inscrite
» Brève présentation d'une nouvelle inscrite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Entraide Familiale 371-4 :: Entraide Familiale 371-4-
Sauter vers: