Association Entraide Familiale 371-4

Aide et Soutien aux parents pour l'intérêt de l'Enfant
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 demande d'infos au cas ou ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eglantine22
Tout nouvel arrivant
Tout nouvel arrivant


Nombre de messages : 2
Age : 41
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: demande d'infos au cas ou ...   Jeu 7 Sep - 15:34

bonjour, je me présente, je m'appelle eglantine je vis en couple depuis 9 ans et nous avons 1 fille de 4 ans et 1 fils de 8 mois.j'ai 1 belle mere comme la + part des gens qui vous ecrive:possessive,veut toujours avoir le dernier mot, a beaucoup de mal a nous laissé vivre notre vie... et bien sûr nous avons droit aux peities phrases assassines mine de rien (enfin ça ça m'est réservé!)et au nombreux reproches car nous ne venons pas assez a son goût. jusque là tout va pas trop mal,on joue le jeu de la famille qui s'entend sans jamais dire un mot + haut que l'autre.voilà le décor est planté!
sauf que quelques semaines après la naissance de notre fils, on s'est faché à cause du chien (on ne veut pas qu'il approche les enfants, il est très jaloux et leur grogne après) c'est la seule chose qu'on est jamais demandé et qu'on a péniblement obtenu.ma belle mere veut qu'il fasse connaissance avec le petit (par la il faut comprendre qu'il lèche notre fils de 1mois et demi)donc la on a mis le hola et ma belle mere est entré dans 1 crise d'hystérie Belle Mere : (criant qu'elle en avait asser de ne pas voir assez les enfants,...) elle a été a 2 doigts de me balancer son verre entre les 2 yeux; les enfants pleuraient, je suis donc partie avec eux sans dire 1 seul mot (atterrée) laissant mon ami règler le problème avec ses parents.
depuis on est en froid depuis 6 mois,la colère pour ma part est retombée même si je n'oublie rien de ce qui a et dit et fait.
en juin mon ami a appellé ses parents et est passé les voir (encouragé par sa soeur)il se sont quittés en bon terme ils n'ont pas reparlé de cette histoire; je pensais donc que mes beaux parents en profiterais pour se rapproché à nouveau mais depuis rien pas 1 coup de fil pas 1 visite, silence radio!moi personnellement ça ne me gene pas ça me fait même des vacances, mais le temps pasant et connaissant le caractere de ma belle mere je commence à me demander si elle n'en arriverait pas à porter la chose en justice.
mon ami et moi sommes d'accord là dessus, depuis cet épisode, étant donné que ma belle mère ne respecte pas notre façon d'éduquer nos enfants (par exemple elle incite notre fille dans notre dos à aller carresser le chien alors qu'on ne veut pas qu'il approche les enfants) et qu'elle a l'air de préféerrer son chien à ses petits enfants; bref on ne peut pas lui faire confiance, on a donc décidé que nous n'irions plus chez eux avec les enfants ( a cause du chien) donc les visite se feront chez nous et avec nous.il faut savoir que nos enfants n'ont de toutes façons jamais dormis chez eux et n'y sont jamais resté sans nous (mon ami bosse toute la semaine comme un malade il n'a que les week-end pour passer du temps avec eux, quand notre fille était bebe il etait en déplacement du lundi au vendredi,bref on a choisi d'éléver nos enfants nous même et de se consacrer a eux lors de notre temps libre).
j'aimerais donc avoir des infos sur comment se deroule cette procédure( au cas ou on en arriverait là)il y a apparemnt 1 médiation possible avant le tribunal, je ne serais pas contre puisque je pense que c'est peut etre le seul moyen de lui faire comprendre que les parents eleve leurs enfants comme il le souhaitent (personne dans son entourage ne lui dit jamais qu'elle va trop loin).mais mon inquiétude est purement matériel, si elle n'est pas satisfaite de la mediation et qu'elle veut aller au tribunal je n'ai pas les moyens de prendre un avocat (je suis en congé parental il n'y a que mon ami qui travaille, ce type de frais n'est pas inclus dans le budget).même si je sais que je ne risque rien en refusant d'appliquer la decision du juge ça m'enerverait qu'elle croit qu'elle a eu raison et qu'elle puisse s'imaginer qu'elle a un quelquonque pouvoir sur nous.
y'a t'il des astuces ou des bons plans pour eviter d'en arriver là ou pour ne pas avoir de frais de justice ou qu'il soit moindre??
d'avance merci pour vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JC54
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 786
Age : 45
Localisation : Nancy-Creil
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: demande d'infos au cas ou ...   Jeu 7 Sep - 16:37

Bonjour. La question que vous posez est compliqué car vous n'êtes pas en procédure.
Je vous conseille donc de tenter un rapprochement (par lettre recommandé avec AR par exemple (toujours garder un trace)). Si personne n'y répond. Demandez alors une conciliation ou une médiation (sensiblement la même chose) auprès des services sociaux. Celà montrera votre bonne fois et permettra de se prémunir d'une future procédure au titre de l'article 371-4 du nouveau code civil.
Dans l'immédiat, il est important que votre couple réagisse d'un seul tenant. Il ne faut pas que votre mari aille chez les GP sans vous par exemple. Soyez unis. Si les GP sont méchants, profèrent des insultes, arrangé vous pour toujours avoir des témoins de façon à leur faire écrire sur des attestations (qui vous seront demandé si procédure il y a).
Voilà, la politique au sein de cette association est de ne pas envenimer les situations auxquelles vous faites fasse, alors tentez un rapprochement et si celà ne fonctionne pas, nous en reparlerons...
A bientôt.

_________________
"Qui lutte peu perdre, mais qui ne lutte pas a déjà perdu"
Pace è salute, Jean Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brume
Invité



MessageSujet: Re: demande d'infos au cas ou ...   Jeu 7 Sep - 16:46

Citation :
y'a t'il des astuces ou des bons plans pour eviter d'en arriver là ou pour ne pas avoir de frais de justice ou qu'il soit moindre?

Bonjour,

Des trucs ou des astuces? Vous parlez comme s'il s'agissait d'un jeu ou il faut faire des économies, des bon plans...

Il y a quelque chose que je ne comprends pas:
Vous avez eu une brouille et depuis pas de nouvelles.
Bon.
Vous dites que la colère est descendue.
Très bien.
Alors pourquoi extrapoler sur quelque chose qui n'arrivera peut-être jamais?
Ne pouvez vous pas tout simplement passer discuter avec la GM, lui dire que vous souhaitez que ses petits enfants la voient, que vous vous inquiétez de ne pas avoir de nouvelles, que vous ne lui en voulez plus, mais que vous voulez juste qu'elle fasse attention avec son chien.

C'est la moindre des choses avant tout d'essayer de dialoguer . Et c'est si important pour les enfants que les adultes qui les entourent fassent cet effort!

Excusez-moi si je parais un peu dure comme ça, mais en l'occurence vous avez toutes les cartes en main. Il s'agit d'une brouille familiale comme il y en a beaucoup, faites en sorte que ca ne s'envenime pas et ne vous faites pas de films.

Ce forum existe pour aider les parents assignés, ou menacés d'assignation, peut-être trouverez vous des réponses plus adaptées à votre cas sur un forum consacré aux relations familiales en général.

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Brume
Invité



MessageSujet: Re: demande d'infos au cas ou ...   Jeu 7 Sep - 16:54

Citation :
vous n'êtes pas en procédure.
Je vous conseille donc de tenter un rapprochement (par lettre recommandé avec AR par exemple (toujours garder un trace)).

JC excuse moi de te contredire, mais le recommandé, il n'y rien de pire pour agraver les choses surtout qd il s'agit d'une dispute familiale.
C'est vraiment une erreur à ne pas commettre quand il n'est pas question de justice!

Ca me parait plus logique régler le conflit en discutant! Et dans ce cas eglantine 22 n'a encore rien tenté par elle même.

Ce n'est pas parce que nous sommes sur un forum juridique qu'il faut tout voir de ce point de vue (je dis pas ça pour toi JC mais pour les gens qui arrivent sur le forum) et en l'asence de menaces d'assignation chacun se doit, pour ses enfants et sa famille, de réfléchir à tous les moyens d'apaiser une situation avant d'envisager quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
NOEMI20001
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 13/10/2005

MessageSujet: Re: demande d'infos au cas ou ...   Jeu 7 Sep - 17:40

Entièrement d'accord avec Brume, il faut commencer par DIALOGUER même si si cela vous en coûte.
Croyez - moi, évitez la justice à tout prix.
Bonne chance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
val
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 456
Age : 50
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: demande d'infos au cas ou ...   Jeu 7 Sep - 21:20

Nous sommes quelques uns ici a ne pas avoir eu l'occasion de discuter avec ceux qu'on appellera, puisque pour nous c'est trop tard, la partie adverse.
Meme si c'est surement tres dur, on aurais aime pouvoir avoir acces a cette tentative de dialogue qu'est la mediation, on ne nous en a pas laissé le temps.
On ne pense pas a la procedure, elle arrive, c'est tout. Tant qu'il reste des moyens autres pour eviter d'en arriver la, comme Noemi et Brume je penses qu' il faut tout faire pour les mettre en oeuvre. C'est pas une partie qu'on joues, c'est l'avenir et la securité de nos enfants, de nos familles.

S'il y avait des "astuces" ou des "bons plans", je pense qu'on les trouverait en premiere page du site et les gp pourraient aller pleurer dans d'autres robes que celles des juges. Mais y en a pas, alors on se replonge dans la realité comme les 316 familles qui sont inscrites ici et toutes celles qui ne le sont pas. Et on revoie nos budgets en faisant une croix sur certains projets parcque c'est ca ou leur ceder en leur offrant "leurs jouets" (nos enfants). Et plutot manger des nouilles a tous les repas que de mettre ma fille en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JC54
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 786
Age : 45
Localisation : Nancy-Creil
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: demande d'infos au cas ou ...   Jeu 7 Sep - 21:24

Dialogué c'est bien ce que je préconise, d'accord avec vous les filles Very Happy

_________________
"Qui lutte peu perdre, mais qui ne lutte pas a déjà perdu"
Pace è salute, Jean Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
val
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 456
Age : 50
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: demande d'infos au cas ou ...   Jeu 7 Sep - 21:29

[quote="Brume"]
Citation :
Ce n'est pas parce que nous sommes sur un forum juridique qu'il faut tout voir de ce point de vue [/b]

Brume, je penses que tu as mis exactement le doigt sur le probleme.
A force de laisser les juges, les politiques gerer nos vies, on en est arrivé a une societe ou plus personne ne cherche a discuter et debattre pour convaincre. Il y a des lois et chacun se croit dans son bon droit et estime juste de trainer l'autre devant les tribunaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
val
De bons conseils... En toute confiance
De bons conseils... En toute confiance


Nombre de messages : 456
Age : 50
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: demande d'infos au cas ou ...   Jeu 7 Sep - 21:34

JC54 a écrit:
d'accord avec vous les filles Very Happy
Euhh moi c'est monsieur
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David
Invité



MessageSujet: Re: demande d'infos au cas ou ...   Jeu 7 Sep - 22:25

En effet, evitez les lettres recommandées ; ce genre de chose peut tres facilement se retourner contre vous si assignation il y a un jour.
Le dialogue et eventuellement la médiation familiale sont d'excellentes solutions en cas de conflit.
Revenir en haut Aller en bas
eglantine22
Tout nouvel arrivant
Tout nouvel arrivant


Nombre de messages : 2
Age : 41
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: petites precisions   Jeu 7 Sep - 23:02

si j'ai pu donner l'impression que j'envisageais 1 procedure avec le sourire, c'est loin d'etre le cas.
d'abord, je ne pense pas me faire de films à ce point (j'ai eu quelques echos par d'autres membres de la famille); et puis si c'était le cas (ce que j'espere) je préfere prévenir que guérir, je ne voudrais pas apprendre 1 fois que je serais dans la merde jusqu'au cou et que j'aurais fais toutes les erreurs a ne pas commettre que j'avais un organisme ou quelqu'un qui aurait pu me conseiller mais que c'est helas trop tard.
JC,désolé mais je pense aussi qu'1 lettre avec a.r est un peu trop administratif et ça manque d'humanité (merci quand meme).
quant au dialogue bien sur c'est la meilleure solution mais encore faudrait il qu'eux veuillent dialoguer:mon ami les a appellé, il y est ensuite allé et seul pour parler calmement puisque ma belle mere s'emporte tres vite quand on lui dit quelquechose.actuellment la balle est dans leur camp.moi ça fait seulement 4 ans que je dialogue que je leur explique par exemple a chaque visite pourquoi on ne veut pas que le cheien approche les enfants (et ceux comme si c'etait la 1ere fois).j'ai toujours ete polie et correct quand je me suis adressée a eux, je n 'ai jamais haussé le ton.voila comment ce sont soldé nos efforts en matiere de dialogue !
et enfin pour les conseils sur ce qui est de la procedure en elle meme, je voudrais juste savoir si une assistante sociale peut aider quant la procedure est lancée (puisque là, je n'aurais pas choisis cette situation et la subirais;j'aimerais savoir qui peut m'ais=der dans 1 telle situation si malheureusement on devait en arriver là), ou peut etre l'aide juridique de l'assurance ou un avocat conseil qui sait a la mairie ou ailleurs???
parceque ce qui m'inquiete le plus, c'est que si mes beaux parents devaient malgré tout nous imposés cela, je en vois pas comment on s'en sortirais parceque les nouilles on les bouffes déjà en ce moment...(n'est ce pas val)
alors si je préfere prendre les devants et me renseigner sur le probleme, cst juste histoire de savoir dans quoi je pourrais me faire embarquer;parcequ'il y a beaucoup de petites brouilles familiales debiles qui finissent en neuds de boudin vu que pour danser il faut etre deux!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David
Invité



MessageSujet: Re: demande d'infos au cas ou ...   Ven 8 Sep - 12:04

Bonjour,

Pratiquement aucune assurance ne couvre les conflits familiaux, ou alors ils manquent serieusement de compétence (voir en news).
Une assistante sociale ne pourra pas faire grand chose non plus.

Vous pouvez par contre entrer en contact avec un juriste du CIDF (rendez-vous gratuit). Vous avez tous leurs contacts régionaux ici :
http://www.infofemmes.com/Basadresses.html

Si vos parents refusent le dialogue, tentez de mettre une tierce personne dans un rôle de médiateur (par exemple un oncle ou un cousin avec lequel vous vous entendez tous très bien). Sinon, vous pouvez vous rapprocher de la CAF de votre ville pour demander à mettre en place une médiation familiale, dans ce cas le médiateur sera une personne neutre.

La médiation peut échouer, certes, mais au moins si assignation il y a, vous aurez la preuve d'avoir tout essayé pour maintenir le dialogue - cela mettra à jour le caractère abusif de l'assignation, et mettra en exergue le conflit familial.

A noter que de plus en plus, le conflit familial est reconnu comme représentant un MOTIF GRAVE pouvant empécher un quelconque DVH.

Voilà ce que vous pouvez faire tant que vous n'êtes pas assignée. Je me répète :
- Contacter un juriste du CIDF (gratuit et compétent)
- Mettre en place une médiation, soit par l'intermédiaire d'un membre de votre famille, soit par un médiateur (CAF, association familiale...)
- Oubliez l'assistance juridique
- Eventuellement renseignez-vous sur les avocats de votre ville spécialisés dans le droit de la famille et de la personne. Cela vous fera gagner du temps si jamais vous vous retrouvez assignée.
- L'assistante sociale ne pourra pas faire grand chose. Par contre, si vos revenus sont modestes, vous pourrez toujours demander une aide juridictionnelle (calculée en fonction de vos revenus)

Bon courage à vous, tenez nous au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: demande d'infos au cas ou ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
demande d'infos au cas ou ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sessad en demande d'infos
» demande d'infos sur les langes?????
» demande d'infos pour neiman voyager s4
» Demande d'infos région languedoc roussillon
» demande d'infos sur suivi prénatal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Entraide Familiale 371-4 :: Entraide Familiale 371-4-
Sauter vers: