Association Entraide Familiale 371-4 - Portail


Aide et Soutien aux parents pour l'intérêt de l'Enfant
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Bienvenue sur le Portail News

Accès direct au Forum

Cliquez ici pour accéder au forum "Entraide Familiale 371-4"

Adhesion à l'association
Les adhésions sont actuellement fermées
Derniers sujets
» que devenez vous ?
Sam 16 Mai - 23:33 par pame

» Besoins de quelques renseignements!!!
Dim 21 Oct - 14:56 par zazounath

» Nouvelle association de parents
Jeu 8 Mar - 12:23 par natju

» Urgent cherche bon avocat dans le 38
Jeu 8 Mar - 12:20 par natju

» on a gagné!!!!
Lun 1 Mar - 14:32 par sebast

» Les GP peuvent-ils retenter un dossier 2ans plus tard ?
Mer 6 Jan - 18:37 par titejuju38

» Assingnation
Mer 11 Nov - 22:24 par alex

» Reprendre les rênes
Mer 4 Nov - 23:49 par Celia

» Nouveau groupe d'entraide
Mer 4 Nov - 10:06 par sebast

» Nous avons gagné!!!!
Jeu 17 Sep - 14:51 par ruby

» le site...
Mar 15 Sep - 15:30 par alex

» MES BEAUX PARENTS NOUS ASSIGNENT !!
Lun 20 Juil - 21:51 par val

Contact Presse
Cliquez ici
Entraide Familiale en lien avec les idées de l'EGPE
Activités intergénérationnelles
Ecoute et Reflexion
Médiation
Projets

www.egpe.org
Ecole des Grands-Parents Européens


Aide juridique et écoute

www.infofemmes.com

Réseau national des Centres d'Information sur les Droits des Femmes

Livre écrit par Elise Thiry-Bouvier en collaboration avec l'association

La famille moderne est en pleine mutation. Le nombre de divorcesexplose, les familles recomposées se multiplient, et les enfants sontsouvent l'enjeu des conflits entre adultes. Fait nouveau, là où lesquerelles entre parents et grands-parents se réglaient autrefois enfamille, elles sont aujourd'hui portées devant les tribunaux. Lesenfants se retrouvent ainsi otages, et même victimes, des contentieuxfamiliaux. En dix ans, le nombre d'actions en justice a presque triplé.Près de 3000 familles sont en attente d'un jugement qui statuera surles relations entre les générations. Après une enquête journalistiquede plusieurs mois, l'auteur nous livre ici les témoignages de parentsharcelés par des grands-parents interventionnistes à l'excès, maisaussi, à part égale, ceux de grands-parents injustement privés de leurspetits-enfants. Leurs histoires, emblématiques de ce nouveau phénomènede société, sont éclairées par des interviews exclusives d'une juge auxaffaires familiales, d'une avocate spécialisée dans le droit desfamilles, du législateur en la personne de la députée Valérie Pécresseet d'un pédopsychiatre renommé.
France Info - 10 Mars 2007
Emission "Savoir Etre" par Claude Halmos et Bruno Denaes
"Grands-parents maltraitants"




Philippe a été battu et humilié pendant son enfance par ses parents. Des parents qu’il ne voit plus que très peu. Philippe a aujourd’hui une petite fille de 3 ans et s’est toujours refusé à la confier à ses parents ; il craint qu’ils ne reproduisent les mêmes actes que pendant sa propre enfance. Et Philippe demande à la psychanalyste Claude Halmos s’il a raison et si sa petite fille peut souffrir de ne pas voir ses grands-parents…

 
Syndrome d'Aliénation Parentale : une thèse fumeuse
Il est important de faire le point sur le SAP (de Richard Gardner)qui est de plus en plus brandi comme argumentation par des grands-parents procéduriers, et voir à quel point cette théorie est fumeuse et dangereuse.

La thèse du SAP du Dr Richard Gardner

professeur de pédopsychiatrie clinique
au College of Physicians and Surgeons (Columbia)

Source "The Independant"
http://news.independent.co.uk/people/obituaries/story.jsp ?story=411000

"Andrew Gumbel décrit Gardner - qui est mort dimanche dernier - comme un "authentique monstre américain" dont la recommandation-type à une femme qui apprendrait que son enfant est agressé par son père était de recommander qu’elle menace l’enfant dans ces termes : "Don’t you say that about your father. If you do, I’ll beat you." !...
Richard Gardner est l’auteur du prétendu "syndrome d’aliénation parentale", une fiction déculpabilisante qui ferait, si on y accordait foi, de tout enfant qui témoigne d’une agression subie par le père une victime de sa mère... Il a été jusqu’à écrire que, selon lui, les femmes qui divulguaient l’agression de l’enfant par le père exprimaient en fait leurs "propres" inclinations sexuelles à l’égard de la victime !... Ses thèses sont reprises au Québec et en Europe par Hubert van Ghyseghem, un "témoin expert" montréalais spécialisé dans l’approche "Monsieur ne peut pas être pédophile ; mon test scientifique le démontre..."
Malheureusement, faute de plus d’exigence de la part des médias, le lobby des agresseurs sexistes continue à tenter d’imposer le "SAP" comme légitime sur toutes les tribunes, malgré son rejet par l’ensemble des instances de contrôle d’une pratique qui ne fait déjà pas de cadeaux aux femmes."


Le Syndrome d’Aliénation Parentale (SAP) : la fin du mythe

Au Texas, un projet de loi pourrait invalider l’utilisation duSAP dans les causes de garde d’enfant portées devant les tribunaux.



Le contexte de la théorie du SAP de Gardner
Le SAP ne repose pas sur une recherche systématique : Gardner (1987) a plutôt créé cette théorie en s’appuyant sur ses observations personnelles de familles vivant des litiges de garde d’enfants. Étant donné que les seuls fondements de la théorie du SAP ont toujours été les seuls écrits de Gardner, il apparaît essentiel de se livrer à une analyse approfondie des ses théories et de ses opinions en matière d’agressions sexuelles sur enfants. Ce sont plus particulièrement ses positions en matière de pédophilie et du " climat d’hystérie " entourant l’agression sexuelle sur enfants qui doivent être examinées, car elles indiquent le contexte dans lequel Gardner procède à ses observations pour des évaluations de garde.


Les positions de Gardner en matière de pédophilie
Pour Gardner (1992, pp. 670-671), les activités sexuelles entre adultes et enfants font partie du répertoire naturel de l’activité sexuelle humaine. Il croit même que la pédophilie peut améliorer la survie de l’espèce humaine en servant des " buts procréateurs " (1992, pp. 24-5) (2). Selon Gardner (1992, p. 593), " la pédophilie a été considérée comme la norme par une vaste majorité de gens dans toute l’histoire du monde " et " c’est une pratique largement répandue et acceptée par, littéralement, des milliards de gens ". Gardner (1986, p. 93) croit que les enfants ont spontanément des comportements sexuels et peuvent initier des rencontres sexuelles en " séduisant " l’adulte. De plus, Gardner (1992, pp. 670-71) soutient qu’une agression sexuelle n’est pas nécessairement traumatisante ; ce qui détermine un éventuel traumatisme chez l’enfant, c’est l’attitude de la société envers ces rencontres sexuelles. En conséquence, Gardner (1992, p. 593-4) considère que notre société a une attitude excessivement punitive et moralisatrice envers ceux qui actualisent leurs pulsions pédophiles (Voir la section " L’épreuve des faits ").


Notes

1. La majorité des livres de Gardner sont publiés par sa propre maison d’édition privée, Creative Therapeutics.
2. Voir : Dallam, S. J. (1998). Dr. Richard Gardner : A Review of his Theories and Opinions on Atypical Sexuality, Pedophilia, and Clinical Treatment. Treating Abuse Today, Vol 8, No 1, pp. 15-23. (N. d. T. : Il s’agit du premier article de la présente série, intitulé " Examen critique des théories et opinions du Dr Richard Gardner en matière de sexualité atypique, de pédophilie et de traitement ".)



50.000
C'est le nombre de visiteurs differents qui sont venus prendre des informations, partager des experiences, et poser des questions depuis la création du site en Octobre 2005.
(Source 1&1, Xiti)
Rapport de Mme Versini, défenseur des enfants


"Je propose d'élargir l'article 371-4 du même code pour reconnaitre un droit de l'enfant à poursuivre des relations personnells (droit de visite) avec un tiers qui a partagé sa vie pendant plusieurs années, et avec lequel il a des liens affectifs forts."

Notre association déplore cette annonce qui risque de créer une multiplication des procédures familiales, et ce au détriment de l'enfant.

Maxi - Magazine du 23 au 29 Octobre 2006
"EVITONS D'EN ARRIVER AU PROCES"

Un article de Juliette Sabatier
Témoignages de parents adhérents à Entraide Familiale 371-4

Page 1

La MATMUT subventionne l'entretien des conflits familiaux

La plupart des compagnies d'assurances se refusent à intervenir en matière de conflits familiaux, ce qui est, à notre sens, une bonne chose.Nous sommes néanmoins informés ce jour d'agissement scandaleux de la part d'un employé du service juridique de la MATMUT saisi par des grands parents qui en sont adhérents.

Des parents nous ont en effet relaté leur entretien avec cette personne qui leur a allégué des faits mensongers en leur soutenant que 100% des grands parents obtenaient gain de cause dans les procédures issues de l'application de l'article 371-4. Cet employé a également cherché à faire signer au parents mis en cause un protocole d'accord abusif puisqu'une compagnie d'assurance n'a pas vocation à intervenir en terme de médiation familiale.Ajoutons le fait que ces parents ne refusent aucunement un contact entre leurs enfants et leurs grands parents mais demandent seulement à être présents lors de ceux-ci et nous obtenons un bel exemple de procédure abusive financée par les cotisations de clients d'une compagnie d'assurances.

Personnellement, nous serions un peu scandalisés de savoir que les cotisations que nous versons servent à entretenir et envenimer des conflits familiaux. De tels agissement baffouent ouvertement la notion même d'intérêt de l'enfant et sont irresponsables...L'intérêt de l'enfant ne peut être traité par des non spécialistes. Nous ne mettons pas en cause la compétence du service juridique de la matmut en matière de dégât des eaux ou de sinistre auto, mais ils ont de sérieux progrès à faire en matière de recherche de jurisprudence tenant au droit de la famille et des personnes. Un abonnement au JCP ou à Dalloz serait une bonne idée...

L'application de l'article 371-4 aujourd'hui

Posté par Idéalement - 3 Juillet 2006 - Pour plus d'info voir le post "Jurisprudences" (forum association)

D'après mes recherches sur différents sites juridiques, dont de la jurisprudence que vous pourrez consulter sur notre poste Justice, les juges n'appliquent que très rarement l'article 371-4 dans son intégralité en appel ou en cassation.

Est-ce à dire que plus le conflit est long (1er Instance, Médiation, Enquête sociale, Enquête psy, Appel et Cassation et reconnaissance de l'autorité parentale) moins les grdparents ont de chance de se voir octroyer un quelconque droit ? Oui, et pour cause, le conflit étant trop important les parties n'ont pu trouver un terrain d'entente. Et grâce à l'autorité parentale inaliénable, les parents n'ont rien à craindre.Même si effectivement les juges auraient tendance à octroyer un droit en 1er instance (TGI) ce n'est qu'un essai, au cas où, pour voir si la chose est possible. Et si les parents s'arrêtent là et souvent pour plusieurs motifs : les médias qui diffusent la peur, peur de la prison, argent, soucis, peur de ne pas être compris, etc..., et bien la chose est entendue, on baisse les bras.Tout cela pour en venir au fait qu'effectivement cet article n'aide pas les parties à s'entendre quand la chose est possible.

Comme l'a déjà dit Mme Fuchs, ces histoires n'ont rien à faire au tribunal qui ne fait qu'excacerber les conflits. Voilà pourquoi, il est important de demander l'abrogation de cet article 371-4 et la mise en place systèmatique d'une médiation. Avec si possible l'accompagnement psychologique ou psychiatrique nécessaire.

Entraide Familiale sur LCI - 23 Juin 2006

Reportage de Amélie Gautier

http://www.371-4.com/lci/gplci.htm

Entraide Familiale sur Europe 1 - Diffusion reportage le 22/6/2006

Diffusion le 22 Juin 2006 à 8 heures (aux news)

Reportage de Jean-Philippe Balasse sur la procédure 371-4

avec Interview de la présidente de l'association Entraide Familiale 371-4 et de la présidente de l'association des Avocats de la Famille.

Réécouter le reportage (fichier au format MP3)

Entraide Familiale sur France Info - 22/06/2006 Dossier de la Rédaction 7-10

Dossier de la Rédaction sur le projet de Loi Pecresse. Interview de la présidente de l'association Entraide Familiale 371-4 par Valérie Crova.

Réécouter le reportage

"Aujourd'hui, on ne lave plus notre linge sal en famille..."

Entraide Familiale sur le Figaro (21/6/2006)

Article paru le 21/6/2006 suite à une interview de Pascale, présidente de Entraide Familiale 371-4, par Laurence de Charette, concernant le projet de loi Precresse.

Téléchargement :

Page 1       Page 2

News - La Belgique souhaite ouvrir le débat

Mme la Ministre Onckelinx souhaite ouvrir un débat concernant les relations avec les grands-parents. Plus d'informations sur www.lesfamilles.be (Etats Généraux), et sur le forum www.371-4.com

News - Rapport sur la Famille et les Droits de l'Enfant

RAPPORT DU 25 JANVIER 2006 SUR LA FAMILLE ET LES DROITS DE L'ENFANT

« Les enfants ont le droit de rencontrer leurs grands-parents, mais est-ce une obligation absolue ? Surtout, cela ne créerait-il pas un droit pour les grands-parents d'intervenir dans la vie familiale de leurs enfants ? Je rappelle que le texte portait sur les droits de l'enfant et non sur les droits des grands-parents »

Mme Chantal Lebatard (UNAF)

Tout le texte ici

Témoignage d'un grand-père prenant la défense des parents assignés

"Si certains grands-parents souffrent de ne pas voir leurs petits-enfants et si dans certains cas, il est tout à fait légitime qu’ils fassent appel à la justice, il convient malgré tout de ne pas généraliser, car des parents et des petits-enfants souffrent aussi de grands-parents tyranniques, abusifs et procéduriers qui ne cherchent qu’à imposer leurs volontés et à s’ingérer dans le noyau familiale de leurs enfants. Et je sais de quoi je parle, puisque je suis moi-même grand-père et que l’un de mes enfants et toute sa famille subissent actuellement une telle épreuve de la part de la belle-famille. Alors même que les relations entre les grands-parents et les petits-enfants n’ont jamais été interrompues, les grands-parents, en voulant toujours plus, ont fait appel à la justice !

 Malheureusement, les juges et les experts psychiatriques n’y voient pas toujours très clair, car lorsque des personnes ont appris à mentir et à manipuler leur entourage toute leur vie, il est pour eux très facile de tromper des professionnels qui ne côtoient ces personnes perverses que très succinctement !

Ainsi, si des parents victimes d’injustice prennent le risque de désobéir à une décision de justice concernant leurs enfants, n’est-ce pas dans le seul but de les protéger ? Et si des grands-parents en arrivent à menacer leurs propres enfants d’aller au bout de leurs « droits » jusqu’à une condamnation à la prison, il convient de s’interroger sur les motivations réelles des grands-parents ? ! Pensent-ils réellement à l’intérêt de leurs petits-enfants ?

Il faut également rappeler que cette loi parle de droit de l’enfant et non de devoir. Ainsi, il me paraît tout à fait normal que pour un enfant de 13 ans (âge auquel les enfants de parents divorcés sont en mesure de faire leur propre choix concernant le parent chez qui ils désirent résider, et même refuser de se rendre chez l’un d’eux), un juge déclare que : "la grand mère peut voir librement son petit fils en accord avec lui". En effet, en aucun cas la loi demande de forcer les petits-enfants à entretenir des relations avec leurs ascendants. A 13 ans, celui-ci est en mesure de donner son avis et on ne peut le contraindre à une relation qu’il ne souhaite pas !

 Nous ne faisons pas nos enfants pour nous même, et nos enfants font encore moins leurs enfants pour nous, les grands-parents. Alors, même si c’est cruel d’être privé de ses petits-enfants, il faut accepter le fait que nos enfants sont maintenant adultes et qu’ils sont libres de leur vie, et ne pas s’acharner sur eux lorsqu’ils décident de suivre un chemin différent du nôtre. C’est notre premier devoir de grands-parents."

Papy Jo

Publié par Papy Jo - 14/03/2006 20:17 - Source : Blog de SOSGP83
News : Les Maternelles - Emission du 24 Janvier 2006


FRANCE 5 -"LES MATERNELLES" A PROPOS DES DROITS DES GRANDS-PARENTS :

AUCUN PARENT INVITE : UNE VUE UNILATERNALE ET NON OBJECTIVE DE LA PROCEDURE

"...C'est dommage de ne pas parler aussi des grands parents qui ont recours à la loi mais de façon intempestive! On ne voit la situation que du côté des grands parents et pas des parents c'est bien dommage pour un tel sujet... !!!"

"...Au fait, aucun témoignage de méchants parents ayant fait l'objet d'une plainte de ces gentils grands-parents ?..."

"...J'espere que dans 1 avenir tres proche l'emission donnera lieu à un droit de reponse aux parents victimes de grands parents, qui apres des annees d'absence et d'indifference veulent faire valoir leur droit de visite. Certains grands parents ne meritent vraiment pas d'avoir de contact avec leurs petits enfants, il aurait ete judicieux d'en parler egalement car la souffrance de parents qui se retrouvent obligés de confier leur enfant à des "etrangers" avec qui ils n'ont aucun contact me parait aussi dramatique que la souffrance de grands parents privés de leurs petits enfants... "

"...Mais j'ai aussi une suggestions : Karine : donnez la parole à ces parents dans la souffrance à cause des grands parents..."

"...je suis aussi d'avis de faire, grace a votre emission, un droit de reponse pour les parents dans notre situation..."

et Karine Lemarchand de conclure : "la place des parents est en prison"

(source : forum France 5)

Nous espérons sincèrement un droit de réponse pour couper du débat hermétique où seuls les grands-parents ont la parole. Nous avons des choses à dire (voir l'ensemble des témoignages de ce forum).



NOTA - Une nouvelle emission concernant "le droit des grands-parents", à laquelle l'une de nos adhérentes était invitée, a été annulée à cause de reportages ne respectant pas la vie privée de certains parents et enfants. Elle a été remplacée par une emission traitant du SAP... mais n'en faisant pas l'apologie, voir même le contraire.

Mise en ligne de la Bibliothèque Virtuelle

Mise en ligne de la

Le mot de passe permettant d'accéder à ce sous-domaine sécurisé sera envoyé aux membres de l'association par email dans la journée du 25 Janvier 2006.

 

A propos d'une association de grands-parents ...
Une association de grands-parents ne cesse de nous prendre à parti sur son site internet. Je rappellerai à sa présidente que nous avons toujours son chèque de demande d'adhésion à son nom de jeune fille (afin d'avoir accés à nos forums réservés), et de nombreux témoignages d'anciens adhérents de son association scandalisés par ses manières de procéder. Son argumentation, qui déjà était pauvre, devient plus que bancale, et sa manière de se réjouir de peines de prison suite à des conflits familiaux choque plus d'un média. Nous préferons donc ignorer cette personne qui n'a pas sa place dans un débat et un travail constructif. Par contre nous nous interrogeons sur les centaines d'adhérents habitant Abidjan dont la présidente a payé de sa poche les cotisations (à 3 Euros au lieu de 50).


Sondage
Comment avez vous rencontrez l'association ?
Par moteur de recherche
55%
 55% [ 23 ]
Par forums de discussion
24%
 24% [ 10 ]
Par sites associatifs
2%
 2% [ 1 ]
Par la radio
0%
 0% [ 0 ]
Par la presse
2%
 2% [ 1 ]
Par hasard
12%
 12% [ 5 ]
Par bouche à oreille
5%
 5% [ 2 ]
Total des votes : 42
Rencontre Entraide Familiale sur Paris
Rencontre des adhérents sur la région parisienne, le 31 Mars 2007.
Voir le forum "association" pour informations.
Rencontre Entraide Familiale Sud
Rencontre des adhérents de la région sud, le 27 Janvier 2007
Voir le forum "association" pour informations.

Bibliotheque Virtuelle
Jurisprudences
Avis d'experts et de politiques
Droits de l'enfant
Aides et Soutiens

sont dans la Bibliothèque Virtuelle de l'association
Cliquez ici pour y accéder
Fax
Envoyer un fax à l'association
04.88.04.95.22
articles de presse, jurisprudences, documents
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 77 le Jeu 26 Juin - 20:02
Statistiques
Nous avons 583 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est poucinette62

Nos membres ont posté un total de 16251 messages dans 1384 sujets
Partenaire

www.droitetcontrats.com 

Nombreux documents juridiques pour la défense de vos droits